In order to view this object you need Flash Player 9+ support!

Get Adobe Flash player
Joomla! Slideshow
Home Histoire de l'Art & de l'Artiste Hatim El Mekki (1918 – 2003)

Hatim El Mekki (1918 – 2003)

Hatim-ElmekkiNé le 16 mai 1918 à Jakarta (Indonésie) et décédé le 23 septembre 2003 à Carthage, de père tunisien et de mère indonésienne, il passe son enfance  à Batavia avant d’arriver en Tunisie en 1924.
A prés de courtes études secondaire au lycée Carnot de Tunis, il se consacre entièrement à la peinture et produit des œuvres inspirées de la technique extrême-orientale. Il cherche à transporter des scènes de la vie quotidienne populaire dans le décor le plus réaliste qui soit. Il  expose au Salon tunisien à partir de 1934. En 1938 il obtient une bourse de voyage artistique et s’installe à Paris où il vit d’illustrations et de travaux pour le cinéma et la publicité, étudie parallèlement les maitres  de la peinture et fréquente les musées. Il collabore à l’hebdomadaire parisien de grande diffusion « Marianne ».
Il revient à Tunis au début de la Deuxième Guerre Mondiale et y expose pour la première fois. Il expose également à Alger en 1944.

 


En 1947, l’artiste retourne à Paris où il expose à la Galerie Suillerot en 1948. Il collabore au journal « Combat » et publie dans la page des lettres  une série de portraits d’écrivains. En tant qu’illustrateur il travaille pour les éditions « Charlot» et «Correa » et pour les hebdomadaires « Carrefour » et La Gazette des lettres ». Il rencontre Jean Dubuffet et expose à la galerie L.L. Rosenberg. En 1951, il se réinstalle à Tunis.
Peintre engagé, aux yeux du public, Hatim El Mekki  se tient en réalité à l’écart des idéologies. Il passe du décor de cinéma en 1954 aux dessins animés pour réaliser deux films pour la télévision de la R.D.A en 1958, sur le thème de la décolonisation. Il réalise de nombreuses affiches tunisiennes ainsi qu’une série de timbres poste toujours en circulation.
FB page