In order to view this object you need Flash Player 9+ support!

Get Adobe Flash player
Joomla! Slideshow
Home Histoire de l'Art & de l'Artiste Edgard Naccache (1917-2006)

Edgard Naccache (1917-2006)

edgar-naccache

Peintre né à Tunis, autodidacte, il commence à peindre en 1934, tout en exerçant un deuxième métier : celui de correcteur dans un journal tunisien puis, dès 1943, comme journaliste.
Edgard Naccache a participé pour la première fois, au Salon tunisien en 1937 avec deux œuvres : « Place Halfaouine » et « Mendiant ». De la figuration, l’artiste évolue vers l’abstraction dés 1955.

En 1942, pendant l'occupation de la Tunisie par les troupes de l'Axe, il est envoyé dans un camp de travail.

L'année 1948 est l'occasion de son premier voyage à Paris où il expose au Salon de la Jeune Peinture, invité par l'abbé Maurice Morel, un spécialiste de Pablo Picasso et Georges Rouault. Il est alors considéré comme un représentant de l'avant-garde de la peinture tunisienne.

En 1949, il participe à la création du courant artistique de l'École de Tunis. En 1950, il remporte le prix de la jeune peinture de Tunisie.Il a participé à la Biennale de Venise en 1958. L’artiste a quitté la Tunisie dans les années soixante et a commencé à exposer en France.

Au commencement était l'Abstrait  Mais...
A environnement nouveau du point de vue social et politique, évolution vers une peinture où le regard explore dans le même temps le monde intérieur de l’enfance et le monde extérieur. Dans la série des "marelles" se côtoient les tracés à la craie qui restent sur les trottoirs après le jeu et, en contrepoint,  les coupures de journaux quotidiens qui disent une réalité parfois tragique et parfois dérisoire.

Précurseur de la Figuration narrative avec ses « marelles » saluées en leur temps par Gérald Gassiot-Talabot, il a placé toute son œuvre sous le signe de l’engagement, sans jamais exclure la poésie ni le recours aux raffinements de la technique picturale dans laquelle il était passé maître. Son thème principal aura été la nostalgie de la ville ancienne ravagée par les opérations immobilières. Il a excellé dans l’observation des pignons des immeubles en partie abattus qui laissent apparaître à l’air libre les traces des logements disparus, ou dans l’exploitation des possibilités plastiques offertes par les palissades, dont il savait retenir les graffiti ou les fragments d’affiches les plus riches de signification à la fois politique et esthétique.
Mort le 27 mars 2006, il est inhumé au cimetière du Montparnasse, à Paris.

edgard-naccache-portrait
edgard-naccache.com
Source : Les Pionniers de la peinture en Tunisie - Ministère de la Culture, Tunis.

Exposition 2016:

Gare de Marlon galerie, Paris

FB Link

11 février - 19 mars 2016

Edgard Naccache Expo2016

garedemarlon.com