In order to view this object you need Flash Player 9+ support!

Get Adobe Flash player
Joomla! Slideshow
Home TAGPress Tunisie Bchira Triki-Bouazizi : "Je rêvais d’un lieu spacieux entièrement dédié à l’art contemporain"

Bchira Triki-Bouazizi : "Je rêvais d’un lieu spacieux entièrement dédié à l’art contemporain"

sept2011/bchira-art-centerToute nouvellement arrivée d’un voyage en Ouzbékistan et les pensées encore absorbées par les splendeurs de Samarcande, Bchira Triki Bouaziz nous reçoit mi-août à Sidi-Thabet dans ce lieu culturel en travaux qu’elle a fondé et qui devrait ouvrir ses portes en novembre prochain, le B’chira Art Center. Un projet à la hauteur de son rêve et porté par une artiste peintre et céramiste inspirée. Rencontre avec Mille et une Tunisie.

Mille et une Tunisie : Qu’est ce qui vous a donné l’envie de créer ce centre d’art contemporain, le B’chira Art Center ?

Bchira Triki-Bouazizi : mon rêve d’artiste d’un lieu spacieux, lumineux, équipé pour exposer l’art contemporain. Je porte cette envie en moi depuis plus d’une dizaine d’année. Je voyage beaucoup et j’ai toujours eu ce désir que la Tunisie, mon pays, dispose un jour d’un espace d’expérimentation dédié à l’art contemporain pouvant accueillir des expositions, des débats, des projections, des performances, des rencontres littéraires et des ateliers de pratiques artistiques.

Mille et une Tunisie : Quand ce centre d’art contemporain ouvrira-t-il ses portes et quel sera sa programmation ?

Le B’chira Art Center devrait accueillir le public à partir de novembre prochain. Nous avons fait une pré-ouverture le 15 juillet dernier avec la projection du film "Le Monde d’Inès" de Fatma Skandrani. L’objectif était de présenter le centre, d’informer et de sensibiliser le milieu artistique tunisien. A partir de novembre donc, une fois les travaux achevés, le B’chira Art Center proposera une programmation de rencontres, débats, workshops, expositions, ateliers d’initiation et de perfectionnement, concerts de musique, cycles de projections de courts-métrages, de documentaires, de performances chorégraphiques…

Mille et une Tunisie : Pouvez-vous nous en dire plus sur cette programmation et qui décide de celle-ci ?

Pour l’instant, je ne peux pas entrer dans les détails de cette programmation car nous sommes en train de la finaliser. Par contre, concernant le choix et la sélection des œuvres, c’est le fait d’une commission réunissant des personnalités du milieu artistique. Pour la programmation 2011-2012, je suis entourée de mon équipe : Faouzia Sahli, ancienne directrice de la commission d'achat du ministère de la Culture et de la Sauvegarde du patrimoine, les artistes Mohamed Ben Soltane, Ouda Ghorbel, Wahdiha Mriri, Omar Reddam… A terme, je souhaiterais que des petits groupes de travail réunissant des professionnels de chaque secteur de la culture s’organisent spontanément par thématique : cinéma, arts visuels, danse…

Mille et une Tunisie : Qui exposera au B’chira Art Center ?

Des artistes tunisiens dont le travail contemporain relève d’une démarche plastique et intellectuelle de qualité, des artistes étrangers, des artistes tunisiens résidents à l’étranger. Nous sommes ouverts à toutes les propositions à partir du moment où il s’agit d’un art contemporain d’excellence.

Mille et une Tunisie : Avez-vous une programmation spéciale jeunesse ?

Une programmation spéciale jeunesse non mais un travail de médiation à l’attention du jeune public oui. Il me semble fondamental dans notre pays d’initier les enfants et les jeunes à l’art contemporain. Pour cela, le centre est en train de se mettre en relation avec le ministère de l’Enseignement afin de proposer des visites spécialement conçues pour les scolaires. Je souhaite aussi travailler avec les écoles des alentours du centre c’est-à-dire avec les écoles de Sebelet ben Ammar et de Sidi-Thabet.

Mille et une Tunisie : Financièrement, comment le centre vivra-t-il ?

Avec mon équipe nous travaillons depuis plusieurs mois à trouver des solutions pour faire vivre économiquement le centre. Il y aura du sponsoring, du mécénat d’entreprise. Certains espaces du centre pourront également être loués pour des événements privés et nous aurons une boutique. Dans l’espace galerie, les œuvres d’artistes exposés seront en vente mais je ne souhaite pas baser mon business plan sur ces ventes car, pour moi, le B’chira Art center n’est pas une galerie d’art, c’est un complexe culturel.

Vendredi, 09 Septembre 2011

Propos recueillis par Aurélie Machghoul - Mille et une Tunisie

B’chira Art Center

Sabelet Ben Ammar – Sidi Thabet

Tél.: (+216) 55 76 71 17 - (+216) 55 76 71 67

Site: www.bchirartcenter.com

Source : Mille et une Tunisie

 

Pour en savoir plus:



 

tagalerie-accueil

 

tagoeil

catalogue-salon-artistes-tunisiens

Kritik-d-Art


 

Facebook Fan Page TAG-TunisiArtGallerieskom-koilogo-yaka