In order to view this object you need Flash Player 9+ support!

Get Adobe Flash player
Joomla! Slideshow
Home TAGPress Tunisie L'art contemporain, un nouveau pont entre Tunis et Paris

L'art contemporain, un nouveau pont entre Tunis et Paris

ept2011/Lart-contemporain_un-nouveau-pont-entre-Tunis-etParisDu 24 septembre au 7 octobre 2011, les jardins de la Résidence de France à La Marsa accueillent les sculptures, vidéos, installations d'artistes tunisiens pour le premier rendez-vous d'art contemporain entre Tunis et Paris. Peintures, graphismes et photos prendront possession de l'espace d'art Mille Feuilles à La Marsa du 24 septembre au 30 octobre, pour une invitation à l'oubli et à la contemplation. "L'art, c'est la beauté, c'est ce qui vous fait oublier tous vos soucis", signé le ministre de la Culture Ezzedine Bach Chaouch, admiratif de la créativité d'artistes autodidactes qui auront l'opportunité d'exposer leurs oeuvres d'octobre à décembre 2011 au musée du Montparnasse à Paris.

Un visiteur particulier s'est rendu à la résidence de l'ambassadeur de France, impatient d'accueillir à Montparnasse les créations des jeunes prodiges tunisiens. Il s'agit de l'actuel chargé de mission pour l'action culturelle extérieure, Xavier Darcos. C'est ce dernier qui a convaincu Ezzedine Bach Chaouch, ami de longue date, de venir jeter un oeil à ce que l'artiste tunisien est capable d'accomplir, et le ministre ne l'a pas regretté :

Ezzedine Bach Chaouch, ministre de la Culture

L'ambassadeur de France en Tunisie, Boris Boillon, s'est déclaré enchanté par "le mélange entre les traditions millénaires de la Tunisie et l'architecture traditionnelle, où se trouvent disséminées les oeuvres d'art les plus contemporaines". Mélange entre les époques, mais également mélange et échange entre les cultures tunisienne et française, le premier rendez-vous d'art contemporain entre Tunis et Paris est une façon d'affirmer que "la vie est normale en Tunisie", comme le dit Boris Boillon :

Boris Boillon, ambassadeur de France en Tunisie

Pour avoir une idée du regard de l'artiste sur son oeuvre et la mémoire tunisienne, il suffit de suivre l'empreinte...Celle de Tarak Khalladi, scénariste et réalisateur exposant aux jardins de la Résidence de France, consiste en la récupération de vieilles pellicules vidéo, qui une fois retravaillées, sont venues s'ajouter aux oeuvres rendant hommage à l'évolution de la société tunisienne depuis l'Indépendance. La parole à l'artiste :

Tarak Khalladi, cinéaste et réalisateur tunisien
23-09-2011 23:26


Source : Shems.fm

 

tagalerie-accueil

 

tagoeil

catalogue-salon-artistes-tunisiens

Kritik-d-Art


 

Facebook Fan Page TAG-TunisiArtGallerieskom-koilogo-yaka