In order to view this object you need Flash Player 9+ support!

Get Adobe Flash player
Joomla! Slideshow
Home TAGPress Tunisie Présence remarquée d'oeuvres de Sadika Keskes, au centre international multimédia de la FAO, à Rome

Présence remarquée d'oeuvres de Sadika Keskes, au centre international multimédia de la FAO, à Rome

dec2011/keskes_rome2011L’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) a installé en son siège à Rome le centre international Multimédia (Cheikh Zayed Center).

A cette occasion, elle a fait appel à l’artiste tunisienne Sadika Keskes pour la réalisation de trois installations intitulées: Passages, Palmeraies et arbres de vie, qui sont déjà mises en place dans ce centre, apprend l’Agence TAP grâce à une correspondance spéciale.

L’oeuvre «Passages» est une interprétation du bien fondé du centre résumé par «donnez moi une agriculture, je vous garantie un civilisation» (Cheikh Zayed).

A la porte d’entrée des panneaux de fers emplis de verre soufflé, de près de 3 mètres de longueur sur 3 mètres de hauteur, sur lesquels Sadika a inscrit des calligraphies en plusieurs langues.

Dans «Palmeraies» qui figure au pied du Bâtiment, l’architecte a prévu la présence de l’eau. Pour cela Sadika a installé une fresque réalisée en fer forgée et en pâte de verre, au dessus des oiseaux en vol symbolisant la vie.

Les plaques de verre couvrent en partie la façade et sont installées à trois mètres du sol. La palmeraie, imaginée et stylisée renvoie à toute une histoire de l’humanité.

«Arbres de vie» est une frise placée sur le podium composée de cinq arbres stylisés en bronze. L’arborescence par où coule la sève de la vie renvoie à l’action de la FAO qui irrigue les projets en faveur de l’agriculture et l’alimentation.

A noter que Sadika Keskes a fait des études de Beaux arts à Tunis. Elle a été formée au métier du verre à Murano, prés de Venise. De retour en Tunisie, elle a construit son propre four et commencé à produire ses premiers objets en verre soufflé.

L’artiste a réalisé des sculptures à partir de thèmes soit fictifs (petit catalogue des nations barbares) soit mythologiques (les voiliers du temps) où le verre joue avec le fer ou, intégré à des panneaux de plus vastes proportions avec l’aluminium.

Sadika cherche à mieux mettre le verre en situation en le confrontant aux éléments naturels.  C’est ce qu’illustrent ses constructions en cubes de verre, en particulier sa sculpture fontaine intitulée «le partage des eaux».

dec2011/keskes_rome2011

Jeudi, 08 Décembre 2011 18:50

ROME source: TAP

pour en savoir plus: A la demande de la FAO: Une nouvelle performance de Sadika Keskes à Rome

 

tagalerie-accueil

 

tagoeil

catalogue-salon-artistes-tunisiens

Kritik-d-Art


 

Facebook Fan Page TAG-TunisiArtGallerieskom-koilogo-yaka