In order to view this object you need Flash Player 9+ support!

Get Adobe Flash player
Joomla! Slideshow
Home TAGPress Tunisie Leila Souissi, commissaire du collectif «Dégage »: « Plus de 200 000 visiteurs à notre expo en Europe »

Leila Souissi, commissaire du collectif «Dégage »: « Plus de 200 000 visiteurs à notre expo en Europe »

   

dec2011/Algerie-news_Leila-SouissiSamedi dernier, l'Espace artistique de la librairie Mille Feuilles, à la Marsa-Plage à Tunis, a accueilli l'expo-vente des photos du collectif de photographes tunisiens « Dégage ».

L'événement était une très belle occasion de revivre les moments forts de la révolution du jasmin à travers l'objectif de Belaïd Akram, Boussoffara Amine, Chaâbane Saif, Chebbi Heithem, Douraï Rania, Hamrouni Yassine, Henchiri Zeineb, Lahiani Rafaa, Saïdi Hanène, Samoud Adib , Temimi Rim et Tlili Sélim. Madame Leila Souissi*, commissaire du collectif, nous a accordé cet entretien.

 

dec2011/affiche_mille-feuilles_expo_degageAlgérie News : Pouvez-vous nous retracer brièvement le parcours du collectif?

Leila Souissi : “Dégage” est un collectif de douze photographes qui ont suivi tous les événements depuis le 9 janvier 2010, avant le départ de l'ex - président Ben Ali et ce jusqu'à ce jour.
J'ai, en tant que commissaire d'exposition, dirigé la création d'un DVD d'une trentaine de minutes, qui montre l'importance, la dynamique, la jeunesse et la mixité des manifestants. Quarante photos, les plus marquantes de cette révolution, sont exposées en même temps que la projection du DVD.

 

dec2011/logo-collectif-degagePourquoi « Dégage » ?

Le verbe « Dégage » s'est imposé à moi naturellement. C'était le cri que toute la Tunisie adressait à Ben Ali depuis le 9 janvier et jusqu'à son départ.
Ce verbe est devenu un slogan repris dans le monde entier et dans toutes les langues.

 

Cette exposition a été présentée, une première fois, à l'Institut du monde arabe de Paris. Quel en a été le feedback?

La première exposition de « Dégage » a eu lieu à Paris à l'Institut du monde arabe, en mai 2011. Presque 7000 personnes l'ont vu et toutes les télévisions étaient présentes. Le public a pu se rendre compte de l'importance de ce soulèvement populaire principalement mené par des jeunes gens, femmes et hommes réunis. Les Tunisiens vivant en France ont été particulièrement émus de voir ces photos.

 

Elle a, par la suite, fait son petit chemin à travers l'Europe…

En effet, l'exposition a poursuivi sa route à Berlin, Bruxelles, Arles, Narbonne, Nice, Cavaillon, Toulon, etc.
Elle a dépassé les 200 000 visiteurs et l'intérêt a toujours été au rendez-vous.

 

dec2011/mille-feuillesElle a enfin atterri en Tunisie. Quel accueil vos compatriotes lui ont-ils réservé ?

Au cours de sa première exposition en Tunisie, au cours de ce mois, l'émotion était palpable, entre ceux qui se reconnaissaient, ceux qui découvraient et ceux qui voulaient s'approprier ces photos historiques. Il y avait un partage de souvenirs et de fraternité, notamment à la Marsa. Pour les photographes et pour moi-même, ce sera, je crois, l'exposition la plus importante de l'année.

Propos recueillis par : Djamel Guettala

Source: Algérie news Quotidien national - Jeudi 15 décembre 2011 - N° 1085, rubrique Culture,  page 12

dec2011/Algerie-news_Leila-Souissi

*Voir également : Le Golfe et Leila Souissi s'Affiches

 

tagalerie-accueil

 

tagoeil

catalogue-salon-artistes-tunisiens

Kritik-d-Art


 

Facebook Fan Page TAG-TunisiArtGallerieskom-koilogo-yaka