In order to view this object you need Flash Player 9+ support!

Get Adobe Flash player
Joomla! Slideshow
Home La Marsa Mardi 13 mars 2012 - Galerie ARTYSHOW, Marsa Plage - "Mémoire de la toile et Liberté d’expression" - Exposition en hommage à Zouhair Yahyaoui

Mardi 13 mars 2012 - Galerie ARTYSHOW, Marsa Plage - "Mémoire de la toile et Liberté d’expression" - Exposition en hommage à Zouhair Yahyaoui

mars2012/Zouhair-Yahyaoui-smallJournée Zouhair Yahyaoui : Exposition « Mémoire de la toile et Liberté d’expression » à la Galerie ARTYSHOW à partir du 13 mars 2012.

L'exposition " Mémoire de la toile et Liberté d'Expression " propose de découvrir les peintures, collages et objets restructurés de Zouhair Yahyaoui, plus connu pour avoir été le premier journaliste libre de Tunisie.

 

Zouhair Yahyaoui était un de ces nombreux jeunes diplômés tunisiens qui ont violemment et douloureusement subi les conséquences de la dictature de Ben Ali dès leur entrée dans l'âge adulte.

Sa liberté, il a voulu la prendre, sans attendre que les conditions soient favorables, ou plus faciles, sans attendre que ce soit " le meilleur moment ". Il a alors écrit des textes à l'ironie cinglante, les "proxies ", et finalement tout un site, Tunezine : du vrai poil à gratter pour la dictature. Par ce biais, il a offert un espace de parole à tous ceux qui avaient l'impression de s'être trop murer dans le silence.

Sur son site, sur ses forums, il dénonce infatigablement les atteintes aux droits de l'Homme, les procès injustes, il y soutient les opposants au régime. Parmi ceux-là, citons Radhia Nasraoui, Sihem Ben Sédrine, ainsi qu'un certain ... Moncef Marzouki, alors exilé à Paris. Son humour noir et efficace lui attirent la sympathie de très nombreuses personnes sur la toile : ce même humour et cette même liberté qu'on retrouve dans les ouvrages plastiques réunis pour cette exposition.

mars2012/_Memoire-de-la-toile-et-Liberte-d-expression-Zouhair-Yahyaoui

Arrêté le 4 juin 2002 dans le cybercafé d'où il gérait Tunezine, il a été condamné à deux ans d'emprisonnement, durant lesquels il subit la torture et l'humiliation. Il devient dès lors le symbole de la lutte des jeunes tunisiens pour la Liberté. La forte mobilisation internationale conduit finalement à sa libération en 2003. Honoré cette même année du premier prix Cyberliberté de Reporters S@ns Frontières - Globenet, il meurt le 13 mars 2005 d'une crise cardiaque.

Depuis, chaque année de nouvelles personnes se joignent à ses amis d'alors pour le saluer. Si le 13 mars devenait la journée Zouhair Yahyaoui pour la Liberté d'Expression, tous les tunisiens deviendraient des "tuneziniens.

 

Galerie ARTYSHOW à partir du 13 mars 2012
4 rien Immen Echefii 2078, Marsa Plage
Station TGM : Tunis Goulette Marsa.

mars2012/Artishow-plan

Source: Yakayaka