In order to view this object you need Flash Player 9+ support!

Get Adobe Flash player
Joomla! Slideshow
Home TAGPress Tunisie Association d’expression artistique numérique «Taâbir»

Association d’expression artistique numérique «Taâbir»

 

taabirLa culture numérique, d’abord

L’Association tunisienne d’expression artistique numérique, «Taâbir» (expression), a organisé, mardi dernier, une conférence de presse pour annoncer l’organisation du «Camp arabe d’expression numérique» (ADEC) qui se tiendra, cette année et pour la première fois en Tunisie, du 1er au 15 juillet prochain à Zarzis, et ce, en collaboration avec la Fondation arabe d’expression numérique (ADEF).

La rencontre, animée par les membres de l’association «Taâbir», dont notamment le secrétaire général de l’association Islem Omrani, Mehdi Mnakbi (trésorier) et Rim Haddad (responsable marketing), était une occasion pour ces derniers, d’abord pour rappeler et définir les différents objectifs de cette association et annoncer, ensuite, la programmation de plusieurs activités éducatives, divertissantes et de formation au cours du camp cité qui accueillera, cette année, 80 enfants des martyrs issus du monde arabe (Libye, Syrie, Egypte et Tunisie, notamment) pour les former dans le domaine du numérique, à travers musique, vidéos, sons, animation et web...

Après une formation de deux jours qui sera assurée par des artistes, des informaticiens et des éducateurs arabes, chaque enfant choisira entre vidéo, son et musique et sera formé et encadré deux heures par jour collectivement et individuellement, ce qui l’aidera ainsi à cultiver son talent et à développer son esprit critique. Outre cette formation, les enfants participant à ce camp bénéficieront d’une variété d’activités et de sorties divertissantes, éducatives, culturelles et sportives qui favoriseront l’extériorisation, l’expression en groupe et la confiance en soi.

Il reste à rappeler que, depuis sa création (après la révolution du 14 janvier), l’association « Taâbir, présidée par Rafik Omrani et qui œuvre pour la promotion de la liberté d’expression et de communication des individus et pour la formation de la jeune génération pour mieux lui inculquer la culture numérique, s’ouvre sur d’autres projets qui touchent les domaines de la vie sociale et des arts, surtout la musique. Le projet «Studio blech 7es», un studio «sans bruit» d’enregistrement, ouvert à tous les musiciens underground, consiste à constituer une phonothèque de musique tunisienne libre. Quant au projet intitulé Echgolt.com, il consiste en un espace de discussion pour débattre des questions politiques, sociales, économiques et culturelles relatives au présent et au futur de la Tunisie.

H.SAYADI

La Presse | Publié le 18.06.2012

 

tagalerie-accueil

 

tagoeil

catalogue-salon-artistes-tunisiens

Kritik-d-Art


 

Facebook Fan Page TAG-TunisiArtGallerieskom-koilogo-yaka