In order to view this object you need Flash Player 9+ support!

Get Adobe Flash player
Joomla! Slideshow
Home Tunis Du Samedi 20 Octobre au 31 Octobre 2012 - Pontons, Installation vidéo de Pauliina Salminen et Andrés Jaschek Photographies de Mouna Jemal Siala - Centre National d'Art Vivant de Tunis

Du Samedi 20 Octobre au 31 Octobre 2012 - Pontons, Installation vidéo de Pauliina Salminen et Andrés Jaschek Photographies de Mouna Jemal Siala - Centre National d'Art Vivant de Tunis

pontons-M-jemal-siala-eventCher(es)amies,
Le Centre National d'Art Vivant de Tunis.

Vous invite au vernissage de l’exposition de Pauliina Salminen, Andrés Jaschek et Mouna Jmal Siala

« PONTONS »

Le Samedi 20 Octobre 2012 à 16H00
L’exposition se poursuivera jusqu’au 31 Octobre 2012

Installation vidéo de Pauliina Salminen et Andrés Jaschek
Photographies de Mouna Jemal Siala
Avec la participation d'Emma Cacou, Zohra Keskes Kaffel, Maxime Moncey, Riadh Siala, Julie Peyrin, Cédric Rubini et Narjes Torchini
Exposition au Centre National d'Art Vivant du 20 au 31 octobre 2012. Vernissage le 20 octobre à 16 h. Par la suite, l'exposition voyagera à Marseille, où elle sera visible à la Galerie Vol de Nuits, dans le cadre du festival Instants Vidéo.

« Pontons » est une installation mêlant la parole d’habitants à l’image vidéo et photographique. A travers le regard des artistes marseillais et tunisois, un jeu de miroir est créé entre les deux villes, exposées à des dialogues poétiques.
Des mots qui dessinent un lieu, des images qui le transportent à l’autre rive de la Méditerranée. Puis des mots de là-bas qui redessinent ce lieu, le rendant autre.

Cette création a été conçue comme un processus à plusieurs étapes. Les vidéastes Pauliina Salminen et Andrés Jaschek, avec la complicité de la photographe Mouna Jemal Siala ont organisé une première rencontre avec des habitants de Marseille puis de Tunis. Lors de ces ateliers, chaque participant s’est exprimé sur un lieu de sa ville en engageant un point de vue, intime et sensible à travers la création de textes (cf. textes «ALLER» ). Ensuite les vidéastes ont réalisé une courte vidéo inspirée par chaque texte, non pas pour présenter ou décrire le lieu en question mais pour transmettre des sensations et émotions liées à celui-ci, pour les ré-interpréter, pour s’en approprier... De nouvelles rencontres se sont organisées des deux côtés de la Méditerranée.
A ce moment-là, les habitants marseillais ont visionné les créations vidéo tournées à Tunis et les tunisois celles tournées à Marseille. Suite à ces dernières , ils ont écrit un deuxième texte, en s’inspirant cette fois-ci des images regardées, en essayant de rendre compte de l’ambiance qui en émane, en y projetant leur propre imagination, leurs propres expériences (cf. textes «RETOUR» ).

Les photographies de Mouna Jemal Siala, en resonance avec l'installation, questionnent le lien entre les personnes et leurs lieux de vie ainsi que le lien entre Marseille et Tunis.
Une publication de 50 pages, composé de textes et d'images, accompagne l'exposition.


pontons-M-jemal-sialaExposer les espaces urbains au regard des habitants est au cœur du projet. Plus précisément cette création s’intéresse à la façon dont les lieux réels se mêlent à des lieux fantasmés ; le regard subjectif et les émotions personnelles modifient les images existantes, les états d’âme des personnes sont confrontés aux états d’âme des villes. Vidéastes-plasticiens, Pauliina Salminen et Andrés Jaschek réalisent des installations multimédia, des documentaires et des vidéos expérimentales.

Pauliina Salminen est née en 1975 en Finlande. Après ses études à l’Ecole d’art et de communication de Turku, elle s’installe à Marseille où elle obtient son DESS de cinéma/multimédia en 2001.

Andrés Jaschek est né en 1977 en Argentine. Il est diplômé de l’École des beaux-arts de La Plata. Parti poursuivre ses études artistiques en France, il obtient en 2001 une maîtrise de cinéma à l’Université de Provence.

En amont de leur œuvre individuelle, les deux artistes ont coréalisé plusieurs installations depuis l’an 2005, dont La Terre du milieu, 2 x 3 frontières, Transportraits et Mémoire meublée. Ils partagent l’intérêt pour les sujets liés à l’interculturalité, à la mémoire, à des problématiques urbaines et de frontières, ainsi que pour l’approche participative, au cœur de leur démarche.
Ils exposent régulièrement en France ainsi qu’à l’étranger (Inde, Finlande, Argentine, États Unis, Tunisie), et leurs vidéos sont diffusées à des festivals (Ecrans documentaires, Vidéoformes, Bandits-mages, Instants vidéo, Rencontres Paris-Berlin, Traverse vidéo…)

Artiste plasticienne photographe, Mouna Jemal Siala est née en 1973 à Paris, vit et travaille à Tunis. Elle a obtenu une maîtrise en arts plastiques dans la spécialité « gravure » à l’Institut Technologique d’Art d’Architecture et d’Urbanisme de Tunis en 1995. En 2002, elle devient titulaire d’une thèse de Doctorat en Arts et Sciences de l’Art à l’Université Paris I Panthéon-Sorbonne : « L’ombre trace des temps, par une approche photographique». Depuis 1998 elle enseigne à l’ITAAUT. Elle a fait 4 expositions personnelles. Depuis 1993 elle participe à plusieurs expositions de groupe en Tunisie, en France, en Allemagne, en Espagne, en Belgique, Alger, Bamako, Genève, Dakar.
En octobre 2011, Mouna a représenté la Tunisie dans le dernier « International Art Meet In Kolkata

Centre National d'Art Vivant de Tunis.

FB Event