In order to view this object you need Flash Player 9+ support!

Get Adobe Flash player
Joomla! Slideshow
Home Centres Culturels Maison de la Culture Ammar Farhat, Beja.

Maison de la Culture Ammar Farhat, Beja.

maison-culture-ammar-farhat-bejaLa maison de la culture de Beja porte le nom du grand peintre tunisien, Ammar Farhat, natif de Beja.

Date de création : 1955
Nom de responsable : Chedhlia El youzbechi
Avenue Habib Bourguiba - Beja - 9000

+216 78 454 054


Béja (arabe : باجة) est une ville du nord-ouest de la Tunisie située à une centaine de kilomètres de Tunis et à une cinquantaine de kilomètres de la frontière tuniso-algérienne.

Vaga est le nom antique de l'actuelle Béja. C'est dans la Guerre de Jugurtha écrit par Salluste que le nom de Vaga est cité pour la première fois dans une œuvre écrite. Salluste en parle comme d'une ville qui avait déjà à cette époque une citadelle et des portes.

Pline l'Ancien en parle aussi dans son Histoire naturelle. Pour sa part, Plutarque évoque aussi cette ville dans Les Vies des hommes illustres sous l'orthographe « Vacca ». Enfin, le vers 260 de Silius Italicus dans ses Punica indique aussi l'existence de cette ville5. Plus tard, le nom de Vaga subira plusieurs transformations et ce n'est qu'à partir du XIXe siècle que l'orthographe actuelle sera d'usage.

Léon l'Africain explique dans De l'Afrique l'origine du nom de la ville :

« Elle [Béja] fut fabriquée par les Romains sur les fondements d'une autre qui y était auparavant, et pour cela s'appelait Vecchia qui signifie vieille ; et par la corruption du temps, le « v » fut transformé en « b », et les deux « cc » en deux « gg », tant que maintenant elle retient le nom de Beggia. Mais je crois qu'il a été corrompu par les grandes et fréquentes mutations des seigneuries et lois. »

L'abbé Neu étudie aussi dans Notice historique sur la ville de Béja l'origine du nom Vaga :

« Les Arabes l'appellent Badja, nom évidemment dérivé de la Vaga des Romains. Ce mot malgré sa signification de vagabond en latin, ou de vagues que produit le blé sous la brise, et qui rappellent les vagues de la mer, ne me paraît cependant être qu'une corruption du nom libyen ou phénicien que Béja portait dès son origine. »

Source : Wikipedia

Plus d'infos : www.commune-beja.gov.tn

 

tagoeil

catalogue-salon-artistes-tunisiens

Kritik-d-Art


 

Facebook Fan Page TAG-TunisiArtGallerieskom-koilogo-yaka