In order to view this object you need Flash Player 9+ support!

Get Adobe Flash player
Joomla! Slideshow
Home TAGPress Tunisie Ascension vers le beau, le sublime, le parfait…Nadia Zouari expose à la Galerie Samia Achour

Ascension vers le beau, le sublime, le parfait…Nadia Zouari expose à la Galerie Samia Achour

nadia-zouari-le-tempsNous l’avons rencontrée à la Galerie Samia Achour à la Soukra où elle expose depuis le 15 décembre et jusqu’à la fin du mois. Comme nous l’avons toujours connue à travers ses multiples expositions antérieures, l’artiste garde son style, sa vision et sa stratégie picturale qui caractérisent l’ensemble de ses œuvres où se révèlent son goût pour les couleurs et les lumières et qui témoignent d’une bonne maitrise de son art et d’une extrême  dextérité dans le domaine.

 

Riches en couleurs et en lumières, ses toiles  traduisent  une sensibilité fine et une passion subtile dans l’exécution  des formes et des compositions où l’on ressent cette dichotomie  et cette opposition que laissent entrevoir ses formes, moyennant un jeu de couleurs et de lumières très subtil. Le visiteur est de prime abord, ébloui par les couleurs vives et les lumières étincelantes qui se dégagent des toiles, mais aussi par la structure verticale qui caractérise les formes dans la plupart des toiles, comme si l’artiste voulait rappeler le sens de la vie humaine, de l’histoire qui va toujours vers l’avant sans rebrousser chemin. De même, l’on peut saisir, outre cet agencement entre la matière et  la composition, une certaine tendance à faire apparaître des contrastes et des écarts bien visibles sur les tableaux : «Mes recherches plastiques, nous confia l’artiste, restent le lieu de rencontre entre la matière et la composition. Ma peinture est très tactile. Je joue sur le côté lisse et rugueux, mat et brillant, opaque et transparent que j’aime mettre en opposition  ». 

C’est donc par la vue et le toucher qu’on peut percevoir et savourer l’œuvre de Nadia Zouari. Sa peinture, telle une énigme, donne à penser, à méditer, si bien qu’une envie irrésistible nous saisit de vouloir déchiffrer et pénétrer chacune de ses toiles pour en dévoiler tout ce qu’il y a de mystérieux dans la peinture, ce qui fait l’originalité de l’œuvre de Nadia où lieux, objets ou personnages , à peine reconnaissables, s’entrecroisent,  s’entrelacent, s’entremêlent et se confondent, malgré leur différente nature et leurs caractéristiques opposées. 

Certains titres attribués aux toiles exposées rappellent cette idée de complémentarité entre les choses et les êtres, malgré les différences qui les opposent : « Entrecroisements », «Entrelacements », « Embrassements », « dans les fourrés », « Abysses »… Autant de titres qui évoquent l’ idée de rapprochement et d’éloignement, d’union et de désunion, de convergence et de divergence entre les éléments peints, mais aussi l’idée d’ascension vers le beau, le sublime, le parfait : « Traces d’évasion », « Ouvertures », « L’Echelle », « Jaillissement »…

Hechmi KHALLADI

22 Décembre 2012

Source : letemps.com.tn

Entretien :«Pour moi, la couleur, c’est l’émotion, la brûlure…»

 

tagalerie-accueil

 

tagoeil

catalogue-salon-artistes-tunisiens

Kritik-d-Art


 

Facebook Fan Page TAG-TunisiArtGallerieskom-koilogo-yaka