In order to view this object you need Flash Player 9+ support!

Get Adobe Flash player
Joomla! Slideshow
Home TAGPress Tunisie De l’amour à souhait. Exposition de groupe à Mille feuilles.

De l’amour à souhait. Exposition de groupe à Mille feuilles.

de-lamour-a-souhait«Et surtout n’oubliez pas de tomber amoureux », c’est ainsi que l’on a choisi d’intituler l’exposition de groupe abritée par l’espace d’art Mille feuilles et qui se poursuivra jusqu’au 15 août.
L’amour y est articulé sous toutes les formes par des artistes qui se sont fait, à cette occasion, des  Eros et des Aphrodite maniant la matière et domptant la ligne pour  raconter l’amour, cet éternel thème tant abordé et traité dans la littérature, le théâtre, le cinéma et dans les arts plastiques, surtout dans la peinture classique et la sculpture. Un thème qui a, depuis l’Antiquité, inspiré les artistes, qui continue et continuera, certainement, à le faire jusqu’à l’infini.

Samir Makhlouf  est présent, dans cette exposition, avec son univers onirique et aérien. Il nous parle en mots et en peinture de cette chanson d’amour ou «Love song», comme l’indique le titre de l’une de ses toiles. On y voit deux amoureux atypiques, tels des frères siamois, que l’on croirait unis à l’infini: «Ils sont ce que sont les enfants heureux. Ils sont ce que ne sauraient être les gens raisonnables. Ils sont des milliards de miettes d’heures. Ils sont des tonnes de secondes vraies. Ils sont une chanson d’amour», note l’artiste.

Wissem Ben Hassine, quant à lui, intitule tout simplement trois de ses œuvres exposées «Amour I, II et III» : deux corps androgynes se mêlent et s’entremêlent dans une longue étreinte, pour finir par n’en faire qu’un.
Héla Ammar, elle, fait dans le ludique avec une photographie intitulée «Fish story», suggérant deux poissons en bleu en train d’échanger un long baiser. Noutayel Belkadhi marque l’exposition avec ses sculptures faites de matériaux de récupération. Il donne corps, en usant de métal et de fer, à ces deux fameux oiseaux qu’on appelle « inséparables ». Rafik El Kamel est présent avec un diptyque intitulé «Fou d’amour», sa vision d’amour est fragmentée et noyée dans du rose acidulé. «Et surtout n’oubliez pas de tomber amoureux», nous disent aussi Enis Ben Chaâbane, Karim Ben Amor, Adel Akremy, Rim Temimi, Mona Belhaj, Amel Zmerli qui exposent également.
Cela vaut le détour.

Meysem Marrouki 18-06-2013

lapresse.tn

de-lamour-a-souhait

Samir Makhlouf

 

tagalerie-accueil

 

tagoeil

catalogue-salon-artistes-tunisiens

Kritik-d-Art


 

Facebook Fan Page TAG-TunisiArtGallerieskom-koilogo-yaka