In order to view this object you need Flash Player 9+ support!

Get Adobe Flash player
Joomla! Slideshow
Home TAGPress Tunisie 12e édition d’Argilla. Les femmes de Sejnane à l’honneur

12e édition d’Argilla. Les femmes de Sejnane à l’honneur

 

LaarroussaLes potières de Sejnane exposent au plus grand marché potier de France.

«Laâroussa», la Fabrique artistique d’espaces populaires, initiée en 2010 par les danseurs chorégraphes Selma et Sofiane Ouissi,  avec les femmes potières de Sejnane, en est à son étape finale. L’ensemble de la  démarche est présenté samedi 17 et dimanche 18 août, sur l’espace public, à la ville d’Aubagne, à l’occasion de la manifestation «Argilla», le plus grand marché potier de France.

Deux jours avant le coup d’envoi du marché, Aubagne, cette commune française située dans le département des Bouches-du–Rhône, était si calme. Peu de gens, peu de voitures qui circulent… C’était le moment ou jamais de se promener et d’apprécier cette ville au charme typique d’une ville provençale. C’était, aussi, l’occasion de jeter un coup d’œil sur les céramiques de Picasso exposées depuis le 27 avril 2013 à la Chapelle des Pénitents Noirs, au Centre d’art d’Aubagne. Et pourquoi ne pas faire un saut au Centre Pompidou mobile, premier musée nomade du monde, et découvrir 15 chefs d’œuvre des XXe et XXIe siècles ? Mais du côté des organisateurs du marché, l’effervescence était de mise. On mettait en place les stands, on procédait aux dernières retouches sur les décors et on veillait à ce que les œuvres parviennent à destination sans incident.

Cette 12e édition d’Argilla est exceptionnelle, car elle est considérée comme l’un des grands moments de «MP13», Marseille- Provence 2013, Capitale européenne de la Culture. Des milliers de visiteurs envahiront les ruelles à la rencontre de 180 exposants, venus de toutes les régions de France et de dix pays européens. «Laâroussa» est l’une des expos événements. Le Pays d’Aubagne et de l’Etoile est le  partenaire clé de ce projet. Il a œuvré pour le renouvellement des formes, des techniques, le partage des savoirs et leur transmission.
Rappelons que «Laâroussa»  (poupée ou mariée) est une figure emblématique du travail de la poterie des femmes de Sejnane (zone rurale du nord-ouest de la Tunisie). Cette poupée née d’un savoir-faire ancestral est aussi le nom donné à ce dispositif poético-politique imaginé par les frangins Selma et Sofiane, et qui œuvre à la construction d’un LIEU-REVE où l’Art, sous ses différentes formes d’expression et d’échanges avec le monde extérieur, déploie de nouvelles modalités d’être ensemble.

Le projet, porté par l’association tunisienne L’ART RUE, a eu des échos au niveau international. C’est ainsi que les passerelles ont été jetées entre les deux rives de la Mer Blanche et des  voies d’expérimentation et d’échanges se sont ouvertes entre deux territoires d’argile, deux cultures ancestrales de la céramique: le Pays d’Aubagne et de l’Etoile et Sejnane.

L’avant-dernière étape du projet a eu lieu au début du mois de juin 2013.  8 femmes potières de Sejnane ont franchi la Méditerranée à la rencontre d’autres techniques de modelage, de cuisson, d’émaillage, et d’autres savoir-faire issus de la terre aubagnaise.
Le stand «Laâroussa» à Argilla présentera donc le fruit de tous ces échanges : 4oo pièces dont la collection développée par Aulde Cazorla, spécialiste en économie solidaire, une autre collection dessinée par Emmanuelle Not, artiste céramiste et l’œuvre de Sonia Kallal, artiste plasticienne tunisienne. Le tout accompagné par une pièce sonore créée par Salwa Ben Salah.
En marge du marché, Sofiane et Selma Ouissi présenteront, à l’Espace des Libertés, leur nouvelle pièce chorégraphique intitulée «Laâroussa», en hommage au geste ancestral des potières de Sejnane.

la presse.tn    Aubagne, Souad Ben Slimane, 18-08-2013

Laarroussa

www.laaroussa.org

Association tunisienne L’ART RUE

 

 

tagalerie-accueil

 

tagoeil

catalogue-salon-artistes-tunisiens

Kritik-d-Art


 

Facebook Fan Page TAG-TunisiArtGallerieskom-koilogo-yaka