In order to view this object you need Flash Player 9+ support!

Get Adobe Flash player
Joomla! Slideshow
Home Banlieue Sud Tahar BOUKHRIS | 04 > 05 Oct | Exposition commémorative, Maison de Culture Ezzahra, Tunis sud

Tahar BOUKHRIS | 04 > 05 Oct | Exposition commémorative, Maison de Culture Ezzahra, Tunis sud

Tahar-BOUKHRIS-portraitÀ l’occasion du quarantième jour du décès de feu Tahar BOUKHRIS, une exposition commémorative organisée par sa famille, un groupe d’artistes et des amis du défunt, aura lieu à la Maison de Culture Ezzahra le 4 et 5 octobre 2013.

Le vernissage de l’exposition commencera à partir de 18h vendredi 4 octobre et se poursuivra le samedi 5 octobre 2013

Tahar BOUKHRIS (5 octobre 1943, 23 août 2013)

Tahar BOUKHRIS était musicien, peintre et … colombophile.

Né le 5 octobre 1943 à Kairouan, il a poursuivi ses études à l’école des beaux-arts de Tunis de 1960 à 1965.

Il a ensuite fait partie de la troupe musicale de l’Établissement de la Radio et la Télé Tunisienne en tant que violoniste tout en étant membre à partir de 1964 de l’association Tunisienne des arts et également de l’association tunisienne des sciences naturelles en tant que colombophile.

Violoniste à l’ERTT, il a connu toutes les grandes vedettes et les pionniers de la chanson tunisienne comme Hédi Jouini, Ali Riahi, Mohamed Jamoussi, Youssef Temimi, Ahmed Hamza, Sadok Theraya, Hédi Semlali, Mohamed Ahmed, Lotfi Bouchnak, Adnene Chaouchi, Noureddine Béji, Kacem Kafi, ainsi que Rabah Deryessa et Abdelwahab Doukali, Olaya, Naama, Choubaila Rached, Fathia Khairi, Soulef, Safwa, Zouhaira Salem, Safia Chameya, Lilia Dahmani, Aida Boukhris et bien d’autres.

Comme peintre, il a exposé ses œuvres dans diverses villes tunisiennes (Ezzahra, Tunis, Bizerte, Nabeul, Sousse, Kairouan…) mais aussi dans d’autres pays étrangers comme l’Italie.

Cet artiste accompli avait une passion et un amour fou pour l’élevage des pigeons rares. Il avait réussi à réunir une collection de plus de 220 espèces dont la valeur sentimentale, pécuniaire et patrimoniale dépasse l’entendement.

Il a consacré une grande partie de sa vie à la sauvegarde des espèces en voie de disparition. Il a ainsi participé activement à la préservation de certaines espèces de pigeons à la plus grande satisfaction de ses collègues colombophiles qu’il rencontrait lors de ses nombreux voyages à l’étranger.

Maison de Culture Ezzahra

FB Event