In order to view this object you need Flash Player 9+ support!

Get Adobe Flash player
Joomla! Slideshow
Home Histoire de l'Art & de l'Artiste Mouldi Zalila, Amm Khmayyes de Kerkennah (1917 – 2009)

Mouldi Zalila, Amm Khmayyes de Kerkennah (1917 – 2009)

Amm-Khmayyes-artist-portr-AhmedtakAu revoir... Amm Khmayyes
Parti le 11 juin 2009... Je suis incapable de dire à quel âge...
Ce que je sais, c’est que, à Kerkena, son archipel natal et son lieu de prédilection, l’air respire toujours et encore l’odeur des doigts de l’Oncle Khmayyes... ébloui par son sourire qui ne le quitte jamais, même aux moments les plus tendus ou tristes... façon de nous dire, probablement, "de toutes les façons, la vie nous commande de sourire en toutes circonstances..."Peintre, poète, sculpteur, conteur, comédien, historien, copain, rassembleur, militant... humble, jeune de cœur, pédagogue par nature, créatif, mobilisateur, penseur, combattant, intelligence perçante, humour à toute épreuve, droit, sincère, fidèle, thérapeute, maquettiste, inventeur... ouvrier...

Portrait "Mouldi-Zalila-artist"© Tous Droits Réservés/Ahmedtak

Sans âge... de tous âges...
"... les jeunes... n’oubliez jamais les jeunes... ils sont le trésor de notre peuple..." (Théâtre municipal, 2006 - soixantième anniversaire de l’UGTT)...

Photographies maison de Mouldi Zalila à Ouled Yaneg, Kerkennah © Voyagevirtuel.info

Babour... le tournant décisif de ma vie... le poème qui allait faire de moi un auteur-compositeur-interprète... après une longue écoute assidue et admirative de Cheikh Imam-Ahmad Fouad Negm...


"Je ne veux pas entendre parler d’argent... j’ai ce qu’il faut... il me suffit que la musique ‘‘de mon camarade’’ porte ma poésie et mon nom..."
Jamais il ne m’a appelé "mon fils" ou "fiston" ou "petit"... "Hédi est mon vieux camarade"... Nous nous voyions si peu souvent... et j’avais la larme à l’œil lorsque Amm Khmayyes se levait à chaque fois pour m’embrasser...

1948... l’ouvrier militant syndicaliste et anticolonialiste Mouldi Zalila est appelé par l’armée française pour le service militaire... "plutôt mourir"... Amm Khmayyes déserte et... rejoint les combattants palestiniens...

projection-amm-khemayyes

 

Projection Video : "Am Khemaïs de Kerkennah à Halfaouine" de Mouldi Zalila
Lors de l'hommage à l'un des Monuments de la musique engagée arabe : Cheikh Imam
2e édition. 7 Juin 2007 au Centre International de Culture Populaire, Paris.

1957... départ pour la France, comme travailleur immigré et... sur le bateau qui l’emporte... il pressent, analyse, pense, vit à l’avance la profonde morsure de l’absence des êtres chers et de la nostalgie... il écrit... "babour zammar khachch el bhar...".
Le poème atterrit entre mes mains en 1974... après l’avoir porté en moi pendant quelques jours... chez un copain... je m’enferme pendant une heure avec mon oud et un magnétophone... ça y est!!!... ma première vraie chanson!!!
Or, chaque mois... dans un journal d’opposition tunisien publié à Paris, "El Amel Ettounsi"... Amm Khmayyes publiait une "malzouma"... thématique diversifiée, dénonciation, humour, tradition, écriture populaire... Amm Khmayyes... prolixe...

Aujourd’hui... après quelque temps de maladie... le corps fatigué... Amm Khmayyes tire sa révérence...
Il a aimé d’abord et avant tout la Tunisie et son peuple... Dans l’immigration, à Paris puis à Grenoble, il entourait de son amitié et de son affection les ouvriers, les jeunes, les Tunisiens, Maghrébins, Noirs d’Afrique, Français... tous ceux qui étaient attirés par sa noblesse de cœur et son intarissable verve...
Il nous a tant aimés...
Nous l’aimons tant...
Au revoir... Amm Khmayyes... toujours présent...
Paix à son âme.

Hédi Guella (Chanteur-compositeur)

Hédi Guella, né en 1951, avait pour passion la lecture et la poésie. C’était un artiste polyvalent: chanteur-parolier-compositeur et une figure marquante de la musique engagée. Il était également luthier.
Il avait beaucoup travaillé en France et avait pour grand ami le célèbre chanteur-compositeur égyptien Cheikh Imam, figure de proue de la musique »underground » arabe.

Hédi Guella est connu pour des oeuvres comme "Babour Zammar" Musique et chant-parole Mouldi Zallila, Amm Khmayyes ) »(thème de l’émigration de la jeunesse) et pour ses textes forts et politisés. Il a ouvert la voie aux troupes et chanteurs engagés comme Imazighen, feu Hamadi lajimi, ouled al-Manajem et El bahth al Mouciqui de Gabès.
Il a crée la troupe Al-Khoumassi et s’est produit au prestigieux festival international de Carthage à la fin des années 70.

MaiMaiCADCAF : MUSIQUE
Premiere creation BABOUR ZAMMAR
Parole de Mouldi ZALILA ( AMM KHMAYYES )
Composition - chant : Hédi GUELLA
(Mai1973 )

Hommage à Mouldi Zalila par Hédi Guella. Discussions avec feu Mouldi Zalila lors d’un tournage d’un film.

La Presse | Publié le 03.07.2009

 

Hommage : Adieu, 'Amm Khémaïs!

Bien sûr qu'à 92 ans et des poussières, Mouldi Zalila, alias 'Amm Khémaïs, pouvait à tout moment tirer sa révérence.

N’empêche, la frêle silhouette qu’il promenait tout au long de l’année de son archipel kerkennien natal à Tunis et à Grenoble après l’avoir ballottée entre Orient et Occident dans des aventures plus invraisemblables les unes que les autres, cette ombre légère et volatile faisait trop partie de l’univers de toute une génération pour que celle-ci puisse désormais s’habituer à son absence.
Pendant deux tiers de siècle, on le croisait à tous les carrefours de la vie : sur le front des luttes de libération nationale (en Tunisie, mais aussi en Palestine, en 1948, et même en Indochine où il avait été enrôlé bien malgré lui et à contre-sens de ses convictions) ; dans les combats pour l’émancipation des catégories opprimées (classe ouvrière, femmes, travailleurs immigrés en France) ; sur les scènes de la création artistique et littéraire (théâtre, poésie, peinture, sculpture, etc.); il a fréquenté les geôles et flirté avec la mort (condamné à la peine capitale pour avoir "déserté face à l’ennemi allemand" au cours de la Seconde Guerre mondiale !)
Tunisien jusqu’au bout des ongles, il prônait la fraternité entre les hommes, la pratique de la tolérance et le respect de la dignité de tout un chacun.
Il aura franchi la vie tantôt grave, tantôt amusé, mais toujours résolument optimiste et confiant en ses semblables. Aujourd’hui, il nous laisse sur le quai mais, cependant qu’il entreprend sa dernière traversée, son image, son regard malicieux, sa bonhomie communicative resteront à jamais ancrés dans nos mémoires, souvenir pour toujours bercé par le ressac de ces paroles d’exil éternel : babour zammar khach el bahar*...

T.A. La Presse | Publié le 18.08.2009

*Litt : Un paquebot s’enfonce dans la mer. Poème musical de ’Amm Khémaïs chanté par Hédi Guella et qui raconte la traversée des travailleurs migrant vers l’Europe (1964). Publié dans un recueil paru aux éditions Rasm en 1982.

khemais-portrait

L’espace Aire Libre d’El Teatro animé par Mach propose «Am Khemaïs de Kerkennah à Halfaouine», du 20 décembre au 8 janvier 2007. Une exposition qui va nous dévoiler l’autre côté de Am Khemaïs, Mouldi Zalila, célèbre auteur du poème «Babour zammar» qu’a mis en musique Hédi Guella. Quatre vingt-dix-ans après, le public va trouver un réel plaisir dans la peinture naïve avec de couleurs franches qui nous révèlent le militantisme de l’artiste de l’île. Le 28 décembre à partir de 18 heures, une soirée hommage sera rendue à Am Khemaïs. Au menu un court métrage, des témoignages, poésie et chansons et sur le plateau Jamel Guella qui sera accompagné de Amel Mathlouthi, une artiste montante.

Source : tunisia-today.com