In order to view this object you need Flash Player 9+ support!

Get Adobe Flash player
Joomla! Slideshow
Home Tunis Voyelles | 21 > 28 Févr | Exposition de groupe, Galerie de la Bibliothèque Nationale de Tunisie, Tunis

Voyelles | 21 > 28 Févr | Exposition de groupe, Galerie de la Bibliothèque Nationale de Tunisie, Tunis

voyelles-event

La Galerie de la Bibliothèque Nationale de Tunisie organise une exposition d'arts plastiques, intitulée : VOYELLES

 Les artistes participantes : Aicha Snoussi    Mouna Negra    Nadya Zarrougui     Rabaa Skik     Salma Hajji

Le vernissage aura lieu le vendredi, 21 février 2014 à partir de 17h et l'exposition se poursuit jusqu'au 28 février 2014.

 

Lundi 3 février 2014. Poste de police du gouvernorat de Tunis.

Sur le banc, cinq filles attendent l'arrivée du commissaire pour être expédiées à Sidi Bou-choucha.

Salma Hajji, tueuse virtuelle en Syrie le jour, « éffaceuse » d’ardoise la nuit, est une récidiviste : Agression au chewing-gum dans le salon de coiffure « La reine Foufa » spécialité maquillage libanais, vol à l'étalage de lunettes de toilette dans un grand supermarché pour apprendre à pisser droit, tentative de meurtre au crachat sur Barbie inoffensive, ect. Arrêtée le lundi 3 février 2014 après une décente dans son domicile où était écrit en rouge "Mes crimes resteront gravés à jamais dans vos mémoires de..." (La phrase est trop longue, nous l'avons coupée). Ses esquisses ont été perquisitionnées.

Nadya Zarrougui, coiffeuse pour prisonnière chauve, spécialité postiche, connait très bien l'univers carcéral même si elle n'a jamais été "derrière les barreaux". Elle exerce son métier la nuit (de minuit à minuit 15) dans les ruelles sombres. Elle est également détentrice d'une grande collection de cheveux et poils divers, qu'elle récupère pendant la journée. (De midi à midi 12).
Passionnée par son métier, elle se fait arrêter le lundi 3 février 2014 dans un salon de thé pour tentative de frisage sur cheveux brushingués.

Aïcha Snoussi est un malfrat habitué des geôles, communément appelée le « zoufri du farwest ». Arrêtée pour fausses antiquités vendues à des musées divers, torture et autres manipulations SM sur poulet mort, crucifixion de langoustes, prise en otage de poulpes obèses qui s'automutilent (rappelez-vous la campagne "Free Soubia"). Après de longues années de réclusion, elle reçoit la révélation et devient nonne : le lundi 3 février 2014, elle est arrêtée pour faux-prêche et diffusion du film « Les trois petites cochonnes » dans une école primaire.

Mouna Negra n’a séjourné qu’une seule fois en prison pour usurpation d’identité, mais malgré les nombreuses plaintes du chanteur Mano Negra, elle est libérée et se consacre entièrement à sa passion, les produits cosmétiques bio. Elle crée sa propre marque de savon « Bit Mouna Dieri », à base de graisse de femmes obèses liposucées. Ses produits dérivées, « Bourgeoises », « Barbara gouli », « Kenza », ont fait des ravages. Elle est arrêtée le lundi 3 février 2014 suite à la manifestation des «Skeleton Models » l’accusant de discrimination.

Rabaa skik ou « The Rabbit » est le gros filou de la région, les avis de recherches ont tapissés les murs de la ville, mais terrée dans son repaire, personne n’a pu se la faire ! Sortie de prison il y a quelques années après avoir plongé dans l’acide et passé sous une presse des innocents, elle se cache depuis et pratique des rites occultes, Frankenstein des temps modernes, elle fabrique ces propres amis mi-homme mi-ventouse mi-mimati. Le lundi 3 février 2014, elle se fait arrêtée suite à la dénonciation de ses activités clandestines par le syndicat des sorcières anonymes.

Nouhed le commissaire, est aujourd'hui chargée de transférer à Sidi Bou-choucha les voyous, enfin les filles voyous...tiiih les voyelles. Les futurs captives fument une dernière Cristal au soleil avant de grimper l’une derrière l’autre dans le véhicule. Une heure plus tard, la fourgonnette s'arrête devant la Bibliothèque Nationale, Nouhed ouvre la porte arrière et annonce au groupe de filles menottées "Bon, yesser embouteillage fi thniet el 7abss, je vous enferme ici bande de voyelles!"

voyelles-

Galerie de la Bibliothèque Nationale de Tunisie

FB Event