In order to view this object you need Flash Player 9+ support!

Get Adobe Flash player
Joomla! Slideshow
Home TAGPress Tunisie Des oeuvres d’art et antiquités appartenant aux musées tunisiens ont été retrouvées dans les résidences de Ben Ali

Des oeuvres d’art et antiquités appartenant aux musées tunisiens ont été retrouvées dans les résidences de Ben Ali

carac_image1Plusieurs œuvres d’art, mosaïques romaines et sculptures antiques issues de grands musées tunisiens, ont été trouvées dans les villas de la famille de l’ancien président Ben Ali, livrées à l’abandon et aux pillages après les épisodes révolutionnaires.

Après la destitution du président Ben Ali, les résidences de sa famille, abandonnées, ont fait l’objet de pillages. Plusieurs œuvres et antiquités provenant de musées de Tunisie y ont été retrouvées, selon le journal Hoy es arte.
L’épouse de l’ex-président, Leila Ben Ali, décorait ainsi ses résidences de fresques et mosaïques romaines confisquées aux prestigieuses collections du Musée national du Bardo, selon Samir Aounallah, président du Comité des Musées tunisiens. Les pillages ont été abondamment documentés, et un reportage diffusé par Al Arabiya TV atteste de la présence de statues antiques dans l’entrée et autour de la piscine de la villa de la fille de Ben Ali.

Les sites archéologiques n’ont pas été épargnés : plusieurs objets du Cap Bon ont été confisqués par le clan Ben Ali, d’après Samir Aounallah. Un grand nombre de ces pièces ont été retournées à leur site d’origine.

D’après Julien Anfruns, directeur général de l’ICOM, archéologues et conservateurs se réunissent actuellement à Tunis pour évaluer les dommages et mettre en place un inventaire de vérification pour les musées du pays. Malgré la violence des soulèvements, les musées ont été bien protégés, les citoyens étant « conscients de l’importance de préserver les musées ».

Depuis 2010, l’ICOM mène un programme en Afrique du Nord visant à former la population à la protection des institutions artistiques en situation d’urgence, à une meilleure utilisation des espaces muséaux et à la manière d’endiguer le trafic d’œuvres. Bien que l’ICOM reste prudent concernant la situation politique en Tunisie, le programme a été renouvelé en 2011.

TUNIS (TUNISIE) [22.02.11] – artclair.com
Légende photo
Salle de Carthage au Musée national du Bardo (Tunisie) - Photo Alexandre Moreau - 2007 - Licence CC BY SA 2.0

Source

 

tagalerie-accueil

 

tagoeil

catalogue-salon-artistes-tunisiens

Kritik-d-Art


 

Facebook Fan Page TAG-TunisiArtGallerieskom-koilogo-yaka