In order to view this object you need Flash Player 9+ support!

Get Adobe Flash player
Joomla! Slideshow
Home TAGPress International "Le Monde Magazine" : La Tunisie affiche sa liberté

"Le Monde Magazine" : La Tunisie affiche sa liberté

jr-art.net_PHOTO-OF-THE-DAY_INSIDE-OUT-Artocraty-in-Tunisia_Front-of-the Police-Station__MG_2443Des portraits géants de Tunisiens ordinaires placardés sur des lieux symboliques du pouvoir de Ben Ali: deux mois après le départ du despote, une révolution artistique est en marche.

A l'origine de ce projet, intitulé "Inisde-Out", le photographe JR, qui a proposé à six artistes tunisiens - hommes, femmes, professionnels et amateurs - de prendre en photo des centaines d'habitants. Ils les ont ensuite collées sous la forme de posters géants, du 16 au 23 mars, dans les rues du pays.
photo prise du site jr-art.net: JR - credits : BasilicStudio // aKkY :
PHOTO-OF-THE-DAY_INSIDE-OUT-Artocraty-in-Tunisia_Front-of-the-Police-Station
Le monde.fr publie des images de ce travail inédit commentées par JR. A découvrir également dans "Le Monde Magazine" daté 2 avril 2011.

A voir et à écouter

lire l'article de Pascale Krémer dans "Le Monde Magazine" daté 2 avril 2011.

les photographes
JR se définit comme "artiviste", entre artiste et activiste. né en France en 1983, il placarde dans la rue des portraits géants d'inconnus, en France, en Israël, au Brésil ou en Chine. Les portraits du projet "Artocratie en Tunisie", lancé par Slim Zeghal et Marco Berrebi, ont été réalisés par six photographes tunisiens: Sophia Baraket, Rania Douraï, Wissal Darguèche, Aziz Tnani, Hichem Driss, et Hela Ammar. D'autres images du projet sont à voir sur le site: http://www.jr-art.net/

"Le Monde Magazine" : La Tunisie affiche sa liberté

Infographe
"Le Monde Magazine" : La Tunisie affiche sa liberté
01.04.11 | 18h02  •  Mis à jour le 01.04.11 | 20h49

Source: "Le Monde Magazine"

 

tagalerie-accueil

 

tagoeil

catalogue-salon-artistes-tunisiens

Kritik-d-Art


 

Facebook Fan Page TAG-TunisiArtGallerieskom-koilogo-yaka