In order to view this object you need Flash Player 9+ support!

Get Adobe Flash player
Joomla! Slideshow
Home TAGPress Tunisie Exposition à Chérif Fine Art : Jan Demeulemeester, dans les règles de l’art

Exposition à Chérif Fine Art : Jan Demeulemeester, dans les règles de l’art

avril2011/fleurs 2010Belge de naissance et tunisien d’adoption, Jan Demeulemeester a choisi de vivre en Tunisie et plus particulièrement à Sidi Bou Saïd depuis environ huit ans. De la Tunisie, il a appris à parler sa langue, l’arabe et à aimer sa population qui l’a accueilli à bras ouverts. Et comme pour la récompenser, il offre régulièrement une exposition des oeuvres qu’il concocte dans son atelier perché du haut de la colline de Sidi Bou Saïd.

Cette fois-ci, il a attendu le printemps pour proposer sa nouvelle collection dont une partie est aux couleurs de la Révolution tunisienne. Il n’est pas près d’oublier les soirées qui ont suivi le 14 janvier durant lesquelles il veillait avec les habitants de son quartier  pour empêcher les éventuels assaillants notamment les snipers qui essayaient de les terroriser. « C’est plus qu’un devoir que de représenter la  liberté retrouvée des Tunisiens » déclare-t-il.

En choisissant la galerie Chérif Fine Art, Jan Demeulemeester se sent comme chez lui. « J’aime bien cet espace, il suffit à mes tableaux » affirme-t-il. Les formats moyens des oeuvres du peintre conviennent parfaitement à cet espace intime. Les acryliques sont réunis en fonction de leur thématique. Alternance de nus et de natures mortes comme si l’un ne pouvait exister sans l’autre. Complémentaires, ils le sont par leur format, mais pas seulement. Ils le sont aussi par le graphisme et les tons utilisés.

Pas de faute goût. Même lorsqu’il s’agit de la Révolution, c’est la nature qui est mise en valeur pour l’exprimer. La liberté est représentée par une série de colombes blanches, par une danse, un drapeau blanc et rouge. L’oeuvre révèle la joie partagée et la communion d’un peuple uni pour une fois autour d’une seule quête : la liberté, un rêve tant de fois reporté et qui a retrouvé son sens le 14 janvier. Pas de démonstration ostentatoire, juste un témoignage discret mais sincère de cet événement historique.

Jan Demeulemeester a le don des proportions. Dans ses tableaux, les angles et les courbes sont combinés dans un bonheur absolu. L’oeuvre représentant le hammam des femmes est d’une grande richesse picturale. Au-delà de la figuration, le Hammam devient prétexte pour souligner les formes en les découpant dans un clair-obscur qui donne de l’attrait à la peinture. Mais son chef- d’oeuvre absolu est cette femme noire, grandeur nature, irradiant par sa présence la galerie.

Reine ou bohème, l’africaine à la beauté hiératique révèle, s’il en est, l’influence de ce peintre nordique dont le chromatisme glacé est ravivé des couleurs chaudes du Sud. Dans ce va –et- vient culturel, on ne sait pas si le peintre flatte sa palette ou si celle-ci se trouve flattée par la rencontre avec l’autre. Les tonalités fortes comme le rouge, l’orangé, le jaune s’invitent dans le tableau pour lui donner, comme on dit, de la couleur, l’éveiller en ce printemps où la nature est en fleurs. L’exposition ne manque pas d’audace, elle dure jusqu’au 15 mai prochain. A vous de voir.

Inès Ben Youssef
Tunis - Samedi 23 avril 2011

Source : Le Temps édition électronique

image: bloemen, fleurs 2010 Jans werk-oeuvres de Jan-paintings Jan
Par Jan Demeulemeester · 29/39

voir événement

voir fiche galerie

lire aussi:
Arts plastiques - Jan Demeulemeester à Cherif Fine Art : Le monde du silence

 

tagalerie-accueil

 

tagoeil

catalogue-salon-artistes-tunisiens

Kritik-d-Art


 

Facebook Fan Page TAG-TunisiArtGallerieskom-koilogo-yaka