In order to view this object you need Flash Player 9+ support!

Get Adobe Flash player
Joomla! Slideshow
Home TAGPress Tunisie Un Musée de et pour la révolution

Un Musée de et pour la révolution

la-muse__museeOn pourrait s’exclamer : Déjà la révolution serait à cantonner dans un musée ? Cette révolution que certains considèrent encore dans ses premiers épisodes, que certains accusent de ne pas en être une, d’avoir été volée, spoliée, contrée ?

Dans tous les cas, l’histoire intense et exceptionnelle de cet hiver 2011 qui a changé la destinée de la Tunisie, du monde arabe et peut-être même du monde entier, mérite d’être préservée, racontée et mise en valeur dans un lieu symbolique qui raconte, aux générations actuelles et futures, comment le peuple pacifiste du plus petit pays d’Afrique du Nord s’est battu contre la dictature qui l’étouffe depuis des décennies et a trouvé le courage de l’affronter et de la vaincre.

C’est autour de cette idée d’un lieu de mémoire vivante rassembleur du patrimoine révolutionnaire tunisien que se sont regroupés un collectif d’artistes professionnels et amateurs à l’initiative du Dr Bouraoui Kotti, chirurgien plasticien, dans le cadre de l’association La Muse dont l’objectif est de préserver les expressions artistiques et citoyennes nées avec la révolution tunisienne.

Lors de leur conférence de presse organisée dimanche 15 mai 2011, journée internationale des musées, à El Firma qui offrait gracieusement ses locaux, les initiateurs du projet ont ouvert le débat sur le lieu qui pourrait abriter ce musée de la République, de la mémoire ou de la révolution. Les propositions sur le choix du site du musée, lancées dans la rue et sur Facebook, sont symptomatiques de la formidable créativité du groupe. Elles vont, en effet, du palais de la Présidence de la République de Carthage aux abattoirs de Tunis, en passant par la maison de Belhassen Trabelsi émaillée de tags.

Le musée récolterait toutes les œuvres artistiques qui ont été censurées avant le 14 janvier 2011 et toutes celles qui ont enrichi le patrimoine culturel tunisien durant la période de la révolution, qui continue encore, précisent les organisateurs. En plus des photos, peintures, sculptures, caricatures, dessins et vidéos, il y aura des objets plus insolites comme des banderoles RCD ou des casquettes Ben Ali 2019 mais également un circuit chronologique avec habillage acoustique et lumineux qui retrace l’ambiance de la révolution (fumée simulant lacrymogènes, cris Dégage, etc.). Il est également prévu de réserver une aile à des expositions temporaires consacrées à des arts comme la danse ou la peinture.

Des parrainages avec plusieurs musées du monde sont en cours avec ce dernier né des musées dont l’ouverture est prévue … le 14 janvier 2012 à 17 heures.

Pour contacter et soutenir l’association, un mail Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. , un groupe Facebook et une adresse Kanvas Art Gallery à la Soukra.

source : Leaders - ABH

 

tagalerie-accueil

 

tagoeil

catalogue-salon-artistes-tunisiens

Kritik-d-Art


 

Facebook Fan Page TAG-TunisiArtGallerieskom-koilogo-yaka