In order to view this object you need Flash Player 9+ support!

Get Adobe Flash player
Joomla! Slideshow
Home TAGPress International Un été placé sous le signe de la Tunisie. Par Culture.fr

Un été placé sous le signe de la Tunisie. Par Culture.fr

juillet2011/Tunisiennes au 1er rang_img-mohamed-Amine-Dridi

Cet été, la Tunisie est présente en France au travers de nombreux événements culturels, donnant un aperçu de son cinéma, son théâtre, sa musique, et aussi ses métiers d'art.

Sélection de quelques manifestations proposées à Paris mais également Avignon, Perpignan ...

Tunisiennes au 1er rang ©Mohammed Amine Dridi

 

 

Cinéma
                                                                                                             Nouri Bouzid sur le tournage du film Les Sabots en or (1988)
juillet2011/Nouri Bouzid sur le tournage du film Les Sabots en or- Rétrospective du cinéaste Nouri Bouzid

La Cinémathèque française à Paris invite le réalisateur tunisien Nouri Bouzid pour une rétrospective en sa présence. L'événement s'ouvre le 20 juin avec la projection du film Les Sabots en or suivie d'un dialogue avec le réalisateur, animé par serge Toubiana.  L'oeuvre de Nouri Bouzid se singularise par l' audace de ses sujets : l'oppression des femmes dans Poupées d'argile ou Tunisiennes, l'intégrisme dans Making off, la sexualité dans L’Homme de cendres, sélectionné au Festival de Cannes en 1985, ou dans Bezness.            

  A la fois observateur de la société tunisienne et militant pour la liberté, Nouri Bouzid dresse un portrait sans concession de son pays.               

A la Cinémathèque française, Paris 12e
Du 20 juin au 6 juillet
http://www.cinematheque.fr/


Théâtre/Danse

juillet2011/Festival dAvignon_2011- Yahia Yaïch-Amnesia de Fadhel Jaïbi et Jalila Baccar
Dans le cadre du Festival d'Avignon, le metteur en scène et auteur Fadhel Jaïbi et la comédienne et auteur Jalila Baccar, incontournables figures du théâtre arabe contemporain, proposent leur dernière création Yahia Yaïch-Amnesia. Il s’agit d’une deuxième participation au Festival puisqu'ils y ont déjà présenté en 2002 Junun. Leurs pièces, où l'improvisation tient une place importante, relatent des histoires ancrées dans la réalité tunisienne, dans des mises en scènes dépouillées. Yahia Yaïch-Amnesia raconte l'histoire d'un homme politique limogé, et aborde le sujet de la dictature. Une pièce qui apparaît aujourd'hui comme prémonitoire de la situation récente en Tunisie.
Au festival d'Avignon
Du 15 au 17 juillet
http://www.festival-avignon.com/

juillet2011/Festival dAvignon_Off- Courtes mais bonnes au Festival d'Avignon Off
Le Festival d'Avignon Off accueille un spectacle tunisien, dans la programmation le Printemps arabe fait son festival : Courtes mais bonnes est constitué de quatre « courts-théâtre » , à l'instar du court-métrage dans le cinéma ou de la nouvelle dans la littérature. Quatre spectacles complets d'une durée de 4 à 10 minutes, présentant des oeuvres en musique, danse, théâtre-mime et chant, ont été sélectionnés parmi onze, créés par de jeunes artistes après la révolution et sur la révolution à El Teatro à Tunis, fin avril 2011.
Au festival d'Avignon
A la Maison pour tous de Champpfleury
Du 8 au 13 juillet
http://www.festival-avignon.com/



juillet2011/Aicha MBarek et Hafiz Dhaou_Kawa_solo a deux- Kawa, solo à deux aux Hivernales d'Avignon
Dans le cadre de sa programmation d'été 100% danse – quand les régions s'en mêlent, pendant le festival d'Avignon, le centre de développement chorégraphique Les Hivernales propose un spectacle de la compagnie Chatha - Aïcha M'Barek et Hafiz Dhaou : Kawa, solo à deux, écrit en écho à une phrase du poète palestinien Mahmoud Darwich qui dit « son amour pour son café, pour sa patrie, pour la vie ». Cette oeuvre, écrite en 2010 et déjà présentée en Avignon, pendant la saison d'hiver des Hivernales, connaît un grand succès qui se manifeste par des tournées en France, à Marrakech, Beyrouth, Ramallah, Liverpool, …
Au festival d'Avignon
Au Centre de développement Chorégraphique Les Hivernales
Du 13 au 23 juillet
http://www.festival-avignon.com/
 

 

Musique

12eme Festival de musique_Autour du luth_8 au 18 juin 2011- Festival de musique de l'Institut du monde arabe
Du 8 au 18 juin, l'Institut du monde arabe à Paris accueille la 12e édition de son Festival de musique, autour du luth. Deux musiciens tunisiens sont au programme.
Le 8 juin, Hamdi Makhlouf présente Les cordes de la médina, soirée au cours de laquelle il nous fera partager ses compositions, imprégnées de l'univers de la musique arabo-andalouse, et nourries de sa formation musicologique.
Le 11 juin, Khaled Ben Yahia présente un concert intitulé Sous le signe du dialogue. Pour cette soirée, il est accompagné par Lassaad Hosni, un grand nom de la derbouka, pour une odyssée musicale de haute facture.
A l'Institut du Monde Arabe, Paris 5e
Du 8 au 18 juin
http://www.imarabe.org

juillet2011/festival-les-orientales_2011- Festival Les orientales
Le Festival de musique et de danse Les orientales a choisi cette année comme thématique le sacré. Il rend hommage, en particulier, à la Tunisie avec la présence, les 1er, 2 et 3 juillet, de l'une des dernières confréries Stambali du pays. Le stambali est un culte afro-tunisien dont les représentants sont les descendants de Bilal, esclave noir affranchi par le Prophète et considéré comme le fondateur de leur confrérie. Cérémonie de musique et de danse envoûtante, portée par le gembri (une guitare à 3 cordes) et le qraqeb (castagnettes en fer), c'est à la fois un rituel de possession et une pratique thérapeutique. De minuit jusqu'à l'aube, le maitre de cérémonie enchaîne une série de devises chantées, chacune faisant référence à un djinn ou mlouk (génie ou esprit), accompagnées par les transes des danseurs et la musique sacrée.
A Saint Florent-le Vieil
Du 29 juin au 3 juillet
http://www.lesorientales.fr/
 

 

Cirque

juillet2011/Affiche du spectacle Sarkha- Sarkha par la Compagnie Najma
Sur l'Ile Séguin à Boulogne-Billancourt, ouvre à partir de juin, un nouveau lieu d'accueil de créations circassiennes internationales et innovantes. Appelé le Cirque en chantier, l'endroit propose à partir du 17 juin le spectacle de cirque tunisien Sarkha (le Cri). La réalisatrice et metteur en scène Laurence Levasseur, réunit 9 artistes issus de l’Ecole Nationale des Arts du Cirque de Tunis dans ce spectacle qui dénonce avec douceur la violence du monde.
Interprété par la Compagnie Najma, il s'adresse à tous les publics, à partir de 6 ans.
A L'île Seguin, Boulogne-Billancourt
Du 17 juin au 2 juillet
http://cirqueenchantier.com/
www.cienajma.com
 

 

Photographie

mai2011/affiche-ima- Exposition du collectif Dégage
Le collectif de photographes tunisiens Dégage présente à l’Institut du Monde Arabe à Paris, du 19 au 29 mai, l’exposition Révolution tunisienne. Elle rassemble 40 photographies inédites , extraites d'un DVD contenant le travail de 12 photographes tunisiens, ayant participé à la Révolution de janvier 2011. Un diaporama de 200 vues, illustrant quelques temps forts de cette période, est également proposé. En marge de l’exposition, un groupe de graphistes sous la coordination de Rim Temimi, commissaire d’exposition, présente un best-off de leurs affiches publiées sur les réseaux sociaux pendant la révolution tunisienne.
A l'Institut du Monde Arabe, Paris
Du 19 au 29 mai
Puis :
Du 2 juillet au 2 septembre : Narbonne , Festival Méditerranée La Tunisie à l'honneur

*Du 4 juillet au 18 septembre : Rencontres d'Arles

Du 5-2O juillet : Nice , technopole Sofia Antepolis 

*Du 14- 20 juillet : Berlin, Ministère des Affaires Etrangères Allemand



- Exposition Entrez ! Halls et escaliers tunisois photographiés par Arnaud du Boistesselin
juillet2011/Tunis. Architecture 1860-1960L'Institut national de l'histoire de l'art à Paris expose dans la Galerie Colbert une vingtaine de photographies d'intérieurs d'immeubles de la ville moderne de Tunis, bâtis entre 1860 et 1960. Réalisées par Arnaud du Boistesselin, elles présentent un aperçu de halls d'entrée et cages d'escaliers étonnants, appartenant au patrimoine tunisien, aujourd'hui inscrit dans un mouvement général de protection et de sauvegarde. Cette exposition a été conçue à l’occasion de la parution du livre Tunis. Architectures 1860-1960, coordonné par le laboratoire InVisu (CNRS / INHA), et pour lequel Arnaud du Boistesselin a réalisé plusieurs campagnes de prise de vue. L'ouvrage présente une sélection de 150 édifices, témoins des multiples courants stylistiques qui jalonnent la ville.
A l'INHA, Galerie Colbert, Paris 2e
Du 19 mai à septembre 2011
http://www.inha.fr

- Exposition Tunisie, dessine-moi ta Révolution
Le Musée du Montparnasse à Paris accueille l'exposition Tunisie, dessine-moi ta Révolution, du 10 au 24 juin. Elle rassemble une soixantaine d'oeuvres : photographies, peintures, caricatures et arts numériques, qui illustrent le mouvement de liberté qui bouleverse la Tunisie. Parmi les artistes exposés : les photographes Hamideddine Bouali, Emir Ben Ayed, Mohammed Amine Dridi, les peintres Mongi Maâtoug, Soundès Ennine Blah, Melody Berthaud, Moncef Guiga, et les graphistes Mohamed Al Saadi et Nadia Fradj. L'exposition est produite par l'association « Génération Jasmin », créée pour soutenir les Tunisiens dans leur transition historique actuelle. A noter , le 21 juin se déroule au Musée du Montparnasse, une « Fête de la musique tunisenne ».
Au Musée du Montparnasse, Paris 15e
Du 10 au 24 juin
http://www.museedumontparnasse.net/

juillet2011/Les-Rencontres-D-arles-2011- Rencontres photographiques d'Arles
Dans ce grand rendez-vous international de la photographie, plusieurs enceintes accueillent des artistes tunisiens. Dans le cadre de la soirée spéciale qui lui est consacrée le 9 juillet au Théâtre Antique, l'artiste JR évoque son travail en Tunisie, où il a piloté une équipe de 6 photographes tunisiens, photographiant une centaine de leurs compatriotes, dont les portraits ont été placardés sur des espaces symboliques de l'oppression afin de remplacer les portraits omniprésents de l'ex-président. Une trentaine de photos de l'exposition Dégage seront présentées. Deux blogueurs tunisiens : Aziz Amami et Lina Ben Mhenni, participent au colloque Photographie, internet et réseaux sociaux organisé les 6,7 et 8 juillet sous la présidence de Jean Noël Jeanneney.
A Arles
Du 4 juillet au 18 septembre 2011
http://www.rencontres-arles.com/

juillet2011/visa-pour-limage_2011- Visa pour l'image
Le festival de photojournalisme, qui se déroule tous les ans à Perpignan, retrace lors de soirées-projections les événements les plus marquants de l'année écoulée. Au programme de cette édition, une large place est réservée aux soulèvements populaires et révolutions en Tunisie et dans les pays du Maghreb. Le Festival accueille également l'exposition « Le souffle d'un vent nouveau » du photographe Yuri Kozirev, sur le printemps arabe, qui présente des photos de la Révolution du Jasmin en Tunisie
A Perpignan
Du 27 août au 11 septembre
http://www.visapourlimage.com/
 

 

Métiers d'art

juillet2011/vitrines du Palais Royal- Exposition Les métiers d'art tunisiens à l'honneur dans les vitrines du ministère de la Culture et de la Communication
Le ministère de la Culture et de la Communication accueille dans les vitrines du Palais-Royal à Paris, une exposition sur les Métiers d'art tunisiens, du 11 juillet au 15 septembre. Proposant des pièces anciennes et contemporaines, elle met en scène des broderies, poteries modelées, ferronneries, céramiques, bois peints, et vanneries, témoignant de la créativité des artisans tunisiens contemporains, héritiers de techniques ancestrales parfois millénaires. L'exposition rend plus particulièrement hommage aux oeuvres réalisées par des femmes et met l'accent sur des objets provenant de centres de production très anciens, ou créées par des artisans créateurs peu connus et à l'avenir prometteur.
Dans les vitrines du Palais-Royal, Paris 1er
Du 11 juillet au 15 septembre
 

 

Rencontres-débats

juillet2011/Tunisie-le-temps-des-libertes- Les Mardis du MuCEM Spécial Tunisie
Le MuCEM (Musée des Civilisations de l'Europe et de la Méditerranée) propose dans le cadre des Mardis du MuCEM une rencontre-débat Spécial Tunisie le 5 juillet à l'Alcazar Bibliothèque de Marseille à vocation régionale. Sont invitées deux actrices majeures de la révolution tunisienne : Lina Ben Mhenni, universitaire, bloggeuse engagée, et Sana Ben Achour, universitaire, présidente du Mouvement des femmes démocrates, qui l’une et l’autre ont joué un rôle de premier plan ; ainsi qu’un observateur avisé de la Tunisie contemporaine, Yves Aubin de la Messuzière, ancien ambassadeur de France en Tunisie et actuel Président de l’association de préfiguration du MuCEM.
A Alcazar, Bibliothèque de Marseille
Le 5 juillet

Source: Culture.fr

*: ajout TAG

 

tagalerie-accueil

 

tagoeil

catalogue-salon-artistes-tunisiens

Kritik-d-Art


 

Facebook Fan Page TAG-TunisiArtGallerieskom-koilogo-yaka