In order to view this object you need Flash Player 9+ support!

Get Adobe Flash player
Joomla! Slideshow
Home Histoire de l'Art & de l'Artiste

Moncef Ben Amor (1943 - 1990)

Moncef-Ben-Amor-portraitMoncef Ben Amor, né le 27 Mai 1943 à Tunis, diplomé de l'Ecole des Beaux Arts de Tunis, une année à l'Ecole Nationale supérieure des Beaux Arts de Paris au sein de l'Atelier de M. Legueult.
Décorateur à la télévision.
Des expositions personnelles à la même Galerie de l'Information 74, 77, 79 et 81.

"Si l'amour...est fonction de la tristesse de l'homme, l'amitié est fonction de sa lâcheté; et si ni l'un ni l'autre ne peuvent se réaliser à cause du caractère impénétrable (isolement) de tout ce qui n'est pas "cosa mentale", du moins l'impossibilité de la possession en amour peut avoir la noblesse du tragique, alors que la tentative de communiquer là ou nulle communication n'est possible est une pure singerie, une vulgarité ou une abominable comédie, telle que la folie qui tiendrait conversation avec le mobilier". - Samuel Beckett -

Lire la suite...

 

Ali Guermassi (1923-1992) علي القرماسي

ali-guermassi-portrait"la peinture tunisienne puise sa spécificité dans tes traditions"

Son œuvre est naïve dans sa simplicité et dans sa sincérité, la fraîcheur et l'ingénuité de son expression, mais aussi attachante dans sa quête de défi du temps et d'immortalisation de l'éphémère. Exemple typique de l'artiste-peintre naïf, Guermassi n'a pas fréquenté les écoles d'art mais son talent lui a permis de ne rien envier aux figures de la peinture tunisienne. C'était un personnage apprécié pour sa modestie et son fort attachement à son art.

Adepte de l'art figuratif, il refuse la recherche fortuite, les errances stylistiques et les flâneries abstraites. Il s'applique à représenter des aspects et des paysages de la vie traditionnelle, riche de sa diversité et de sa signification. Ce n'est pas un artiste réaliste, au sens de la représentation minutieuse et objective de scènes et de portraits de la réalité, ni au sens de la reproduction de sujets originaux et singuliers, mais au sens de la recherche de scènes appelées à disparaître sous l'effet d'un modernisme considéré comme dévastateur.

Lire la suite...

 

Jellal ben Abdallah, sous l'artifice, la simplicité

jellal-ben-abdallah-livre2012Le magnifique catalogue du grand peintre de l'Ecole de Tunis, "Jellal ben Abdallah, sous l'artifice, la simplicité", par Amin Bouker, aux Éditions Cérès, sera disponible fin Janvier 2013, à Mille Feuilles.
Vous pouvez d'ores et déjà le feuilleter, à la Librairie Mille Feuilles, et réserver votre exemplaire.

 

 

 


Lire la suite...

 

Tunisie, un siècle d’images de Feryel Ben Mahmoud et Michèle Brun Photos et identité

tunisie-un-siecle-d-imagesOn savait que Feryel Ben Mahmoud s’intéressait à l’histoire proche : celle de la Tunisie, certes, mais aussi celle de l’Orient. Ses précédents ouvrages, sur le Bat d’Af, ces fameux bataillons à la réputation sulfureuse, puis sur les voyageurs qui ont précédé et ouvert la voie aux touristes, tout cela dénotait une curiosité d’un passé proche, dont les échos ne se sont pas encore dissipés.

C’est un très bel ouvrage qu’elle signe cette fois-ci avec Michèle Brun comme co-auteur : Tunisie, un siècle d’images. Et qu’elles présentent : «Un siècle d’histoire, un siècle d’images : de la proclamation du Pacte Fondamental en 1857, qui annonce la Constitution tunisienne, à l’indépendance du pays en 1956. Un siècle marqué par la colonisation, mais qui ne s’y résume pas. Car l’affirmation politique et identitaire d’une “tunisianité” la précède et la concurrence».

Lire la suite...

 

Néjib Belkhodja (1933-2007)

Nejib_Belhodja-portraitNéjib Belkhodja, né en 1933 à Tunis et décédé le 8 mai 2007, est un peintre tunisien.

Né d'un père issu de la bourgeoisie tunisoise, dont les membres étaient principalement spécialisés dans le négoce et l'industrie de la chéchia, et d'une mère Allemande, chanteuse d'opéra , il étudie à l'École des Beaux-Arts de Tunis.

Il commence à exposer son travail artistique en 1956 et expose en solo en Tunisie ; il reçoit la même année le Prix municipal de Tunis au Salon international.

Lire la suite...

 

Page 6 sur 10