In order to view this object you need Flash Player 9+ support!

Get Adobe Flash player
Joomla! Slideshow
Home Histoire de l'Art & de l'Artiste

Paul Klee, Louis Moilliet et Auguste Macke, le voyage en Tunisie(1914)

klee-en-tunisieLe voyage  des trois peintres, Auguste Macke, Paul Klee et Louis Moilliet à Tunis en avril 1914 à plus d’une signification dans l’histoire de l’art . Il a révélé au sein de la création artistique, et notamment picturale, une nouvelle dimension qu’on peut caractériser comme une expérience tout à fait originale concernant la perception de l’espace et l’application bien variée des formes et des couleurs. Mais c’est avant tout le récit d’une rencontre fructueuse entre le Nord et le Sud, l’Occident et l’Orient, puisque le résultat de ce court voyage a rassemblé aussi bien les peintres du Nord que les paysages du Sud, le regard occidental sur un certain espace et un milieu culturel oriental. Dans ce sens, on peut même parler d’une symbiose esthétique.

1-Klee en Tunisie  2-Klee "Sidi Bou Said"  3-Louis Moillet  "Kairouan"  4-Macke en Tunisie

Paul Klee est né à Münchenbuchsee près de Berne (Suisse) le 18 décembre 1879, dans une famille de musiciens.
Il a des dons pour le violon et joue dans réorchestrer municipal avant de passer son baccalauréat. Il se rend à Munich de 1898 à 1901 pour y étudier la peinture. De 1901 à 1902, il séjourne en Italie. De 1902 à 1906, il poursuit ses études d'Académie à Berne. Il effectue son premier voyage à Paris en 1905  En 1906, Klee épouse la pianiste Lily Stumpf et s'installe à Munich. Lily subviendra pendant plus de dix ans aux besoins du ménage en donnant des leçons de piano. Klee découvre oeuvre de Van Gogh puis celle de Cézanne, le " maître par excellence ". En 1920, il est nommé professeur au Bauhaus de Weimar En 1925, il participe à la première exposition surréaliste à Paris En 1931 il quille le Bauhaus pour l'Académie de Düsseldorf. Deux ans plus tard, il est révoqué sous la pression des nazis. Bouleversé, il se réfugie à Berne, sa ville natale. Sa santé, cependant, se dégrade rapidement ; en 1935, il subit les premiers assauts de la sclérodermie. En 1937, Braque et Picasso font le voyage de Berne pour lui rendre visite. Les œuvres de Klee appartenant aux collections publiques allemandes sont confisquées ; dix-sept d'entre elles figurent à l'exposition de " l'art dégénéré " à Munich. L’inventaire de son oeuvre, effectué en 1939, regroupe pas moins de 1253 oeuvres. En 1940, le Kunsthaus de Zurich expose un ensemble des œuvres récentes de l'artiste, exécutées à partir de 1935. Le 29 juin 1940, Paul Klee meurt de paralysie du muscle cardiaque à Muralto au Tessin.

Paul Klee - Hammamet with Its Mosque, 1914

Paul Klee (1879–1940) (Engl)

 

Alexandre Roubtzoff (1884-1949)

Roubtzoff-portrNé à St-Petersburg en janvier 1884, l’artiste fut élevé par sa tante peintre. En 1893, il étudia à l’Académie des Beaux-Arts où il fut l’élève de Kardousky Zionglisnki. Il effectua de nombreux voyages en Europe et découvrit pour la première fois le monde musulman, ainsi que la Tunisie en 1912.

Il obtint la même année le Grand Prix au concours de l’Académie des Beaux-Arts ainsi qu’une bourse de voyage de quatre ans pour le pays de son choix.

Il arrive en Tunisie en 1914 et visita le sud. Fixé à Tunis, il habita à la rue Al Djazira en continuant à voyager à travers le Maghreb. Il se fit naturaliser français en 1924. Il s’intégra à la vie artistique de la société européenne de Tunis dont il fut l’un des portraitistes attitrés. Roubtzoff exposa régulièrement au Salon tunisien de 1920 à 1949 et participa pleinement à la vie artistique de l’Afrique française.

Lire la suite...

 

Hédi Turki né en 1922

hedi-turki

Peintre né le 15 Mai 1922 dans le quartier de Halfaouine.

Après des études primaires à l’école franco-arabe dans son quartier natal il poursuit ses études secondaires au lycée Carnot de Tunis. Il abandonne ses études après le décès de son père en 1939.

Il fréquenta l’Académie de la Grande Chaumière à Paris où il reçoit une formation artistique. Il est l’élève du peintre Amerigo Natinguerra Baroli à l’Académie des Beaux-arts de Rome en 1956.

Il découvre pour la première fois l’abstraction au cours de son premier séjour aux Etats-Unis et au contact des œuvres de Jackson Pollock et Marc Tobey. Il commence à peindre d’une manière informelle sur le modèle de Jackson Pollock qu’il abandonne juste après pour des atmosphères plus subtiles, proches de l’œuvre de l’américain d’origine russe Rothko.

Lire la suite...

 

Zoubeir Turki (1924-2009)


Zoubeir-Turki-portrArtiste peintre né le 19 novembre 1924 dans la Médina de Tunis, il poursuit ses études à l’Université de la Grande Mosquée Zitouna, puis à l’Institut des Hautes Etudes, tout en fréquentant l’Ecole des Beaux-arts de Tunis. Reçu premier au concours d’entrée à l’Ecole normale, il enseigne l’arabe dans les Ecoles françaises jusqu’à son renvoi en 1952 pour incitation au grèves politiques.
Il étudie ensuite à l’Académie des Beaux-arts de Stockholm
Il organise une série d’expositions, entres autres, à Stockholm, Cologne, Milan et Prague. Il obtient le Grand Prix de la Ville de Milan.
« De retour au pays à partir de 1959, il rejoint le groupe de « L’Ecole de Tunis », composé par de grands noms comme Ammar Farhat, Abdelaziz Gorgi ou Ali Bellagha, pour ne citer qu’eux.

Lire la suite...

 

André Delacroix ( ? – 1934)

delacroix_andre-le_souk_des_teinturiers_sidi_bouNé à la fin du 19ème siècle en France, ce peintre se fixa à partir de 1920 en Tunisie dans le village de Sidi Bou Saïd qui inspira son œuvre. En tant que membre de la Société coloniale des Artistes français, il fonda le Salon des Artistes tunisiens dont il fut le président jusqu’en 1934. Il exposa également au Salon tunisien entre 1921 et 1923 et organisa des expositions personnelles en 1926, 1928, 1929, 1931 au Salon de correspondance du Magasin Général.
Il décéda en 1934.


Source : Les Pionniers de la peinture en Tunisie - Ministère de la Culture, Tunis.

 

Page 8 sur 10