In order to view this object you need Flash Player 9+ support!

Get Adobe Flash player
Joomla! Slideshow
Home Histoire & Ar'chive

Histoire de l'Art et de l'Artiste

"Tant qu'il y aura des artistes...la Tunisie ne sera jamais monochrome..."
Léah-Véra Tahar

Jallel Ben Abdallah né en1921

jellal-ben-abdallahIl est né le 26 Mai 1921 à Tunis. Après des études au Lycée Carnot , il se consacra entièrement à la peinture et s’installa des 1939 à Sidi Bou Said. Sa vie fut semblable à celle de nombreux artistes tunisiens des années trente : des études courtes sans véritable formation artistique. Il adopta un style de peinture qui n’obéissait pas à la tradition académique.
Jallel Ben Abdallah n’exerce aucun autre métier à part la peinture. Il tient sa première exposition en 1939 depuis il en fera une chaque année, même au cours de la seconde guerre mondiale où la peiture devint pour lui un moyen d’évasion. Il commence à exposer au Salon tunisien et est membre de l’Ecole de Tunis, à partir des années 40.

Lire la suite...

 

Hédi Turki né en 1922

hedi-turki

Peintre né le 15 Mai 1922 dans le quartier de Halfaouine.

Après des études primaires à l’école franco-arabe dans son quartier natal il poursuit ses études secondaires au lycée Carnot de Tunis. Il abandonne ses études après le décès de son père en 1939.

Il fréquenta l’Académie de la Grande Chaumière à Paris où il reçoit une formation artistique. Il est l’élève du peintre Amerigo Natinguerra Baroli à l’Académie des Beaux-arts de Rome en 1956.

Il découvre pour la première fois l’abstraction au cours de son premier séjour aux Etats-Unis et au contact des œuvres de Jackson Pollock et Marc Tobey. Il commence à peindre d’une manière informelle sur le modèle de Jackson Pollock qu’il abandonne juste après pour des atmosphères plus subtiles, proches de l’œuvre de l’américain d’origine russe Rothko.

Lire la suite...

 

Safia Farhat (1924 – 2004)

Safia-FarhatArtiste peintre, céramiste et tapissière née en 1924 à Radés et décédée le 7 février 2004. Elle est diplômée de l’Ecole des Beaux-arts de Tunis dont elle était devenue directrice depuis la fin des années soixante.
Elle est membre de l’Ecole de Tunis et présidente de l’Association des Artistes Peintres et Amateurs d’Art de Tunis.
Safia Farhat a pratiqué outre la tapisserie dont elle compte parmi les meilleures spécialistes, le vitrail, la sculpture et les fresques qui décorent aujourd’hui des banques et des édifices publics.
Elle a commencé à exposer en 1960 en Tunisie et à l’étranger. Elle animait et dirigeait le Centre d’Art Vivant de Radés depuis 1982 dont elle est fondatrice.

Source : Les Pionniers de la peinture en Tunisie - Ministère de la Culture, Tunis.

Lire plus : Safia Farhat, première plasticienne tunisienne - La Presse.tn

 

Ali Bellagha (1924 - 2006)

portrait-ali-bellaghaArtiste peintre né dans la Médina de Tunis, le 14 Janvier 1924, sa famille fait partie d'une lignée d'artisans. Son père, chaouachi, appartient à une famille de janissaires venus à Tunis avec Sinan Pacha. Son grand-père, était confectionneur de savates de basane destinées aux plus hauts dignitaires tunisois.

Ali Bellagha se plait dans la Médina où il a appris à maitriser les matériaux qu'il utilise aujourd'hui tel que l'or, le cuivre, l'argent, l'ambre et le verre. C'est pourquoi il ne se considére pas avant tout comme un peintre. L'artiste a cependant suivi une formation académique aux Ecoles de Beaux-Arts de Tunis et de Paris ainsi que dans l'atelier du céramiste Caniver et du lithograveur Joudon à Paris.

Lire la suite...

 

Zoubeir Turki (1924-2009)


Zoubeir-Turki-portrArtiste peintre né le 19 novembre 1924 dans la Médina de Tunis, il poursuit ses études à l’Université de la Grande Mosquée Zitouna, puis à l’Institut des Hautes Etudes, tout en fréquentant l’Ecole des Beaux-arts de Tunis. Reçu premier au concours d’entrée à l’Ecole normale, il enseigne l’arabe dans les Ecoles françaises jusqu’à son renvoi en 1952 pour incitation au grèves politiques.
Il étudie ensuite à l’Académie des Beaux-arts de Stockholm
Il organise une série d’expositions, entres autres, à Stockholm, Cologne, Milan et Prague. Il obtient le Grand Prix de la Ville de Milan.
« De retour au pays à partir de 1959, il rejoint le groupe de « L’Ecole de Tunis », composé par de grands noms comme Ammar Farhat, Abdelaziz Gorgi ou Ali Bellagha, pour ne citer qu’eux.

Lire la suite...

 

Page 8 sur 10