In order to view this object you need Flash Player 9+ support!

Get Adobe Flash player
Joomla! Slideshow

Scènes picturales de la fin du XIXème siècle aux années 1960 Hasna Touati (Université de Tunis I)

livret-salon-tunisien-1912Il est du devoir du chercheur tunisien de retracer le cheminement qu’a parcouru cette pratique artistique, « surtout qu’en France, par exemple, aucun musée, aucun institut de recherche, aucune bibliothèque ne sont consacrés à l’histoire des arts plastiques des pays du Maghreb pour la période de l’art moderne de 1860 à 1960. L’institut du monde arabe ne prend en compte que la peinture contemporaine »*. Il est donc de notre devoir d’écrire l’histoire de la peinture tunisienne étant donné son importance en tant qu’un système visuel, comparée à la sculpture par exemple, et son rôle dans le mouvement civilisationnel de la Tunisie du XXe siècle.

*Abeasis P., « Le Salon tunisien, espace d’interaction entre des générations de peintres tunisiens et français », In Actes du colloque : les relations tuniso-française au miroir des élites, publications de la faculté des lettres de Manouba, 1997, pp. 229-254

De g. à dr. : Edgar Naccache, Henri Saada, Jalel ben Abdallah, Jules Lellouche, Maurice Bismuth, Max Moreau, Moses Levy, Yahia Turki, Pierre Boucherle, Abdelaziz Gorgi.

De g. à dr. : Alexandre Fichet, Alexandre Roubtzoff, Ammar Farhat, André Delacroix, Antonio Corpora, Emile Pinchart, Nello Levy, Pierre Boucherle, Zoubeir Turki.

Il est important de rappeler que la Tunisie possède un héritage artistique considérable. Certaines pratiques, comme la peinture sous-verre, la céramique et la tapisserie, remontent à plusieurs siècles.

Lire la suite...

 

Aly Ben Salem (1910 – 2001)

alybensalemportraitArtiste peintre de la génération des pionniers, né le 25 Décembre 1910. Après des études secondaires au Lycée Carnot. Aly Ben Salem était un des rares tunisiens à fréquenter régulièrement l’Ecole de Beaux-arts de Tunis en 1930.
Elève d’Armand Vergeaud, il se distingue à ses débuts par un attachement aux traditions de son pays qu’il reproduit dans la majorité de ses toiles. Ses œuvres s’apparentent à la miniature par la minutie du rendu des personnages et des objets.

 

 

Lire la suite...

 

Brahim Dhahak (1938 - 2011)


Brahim_DhahakArtiste peintre né à El Ksar Gafsa le 16 novembre 1931, il poursuit ses études à Tunis en 1947. Il est issu d’une famille de femmes tapissières qu’il a vues travailler dés son jeune âge. Il fréquente l’Ecole des Beaux-arts de Tunis à partir de 1950. Il est cuisinier, ensuite maître d’hôtel avant d’obtenir une bourse de l’Ecole des Beaux-arts de Rome pour étudier la peinture de 1957 à 1961.

Elève du peintre Amerigo Bartoli et du maître graveur Macari, il reçoit le prix Carlo Giviera en 1961. Il séjourne à la Cité des Arts de Paris en 1972 et tient sa première exposition personnelle à Tunis en 1964.
Depuis il expose régulièrement à Tunis et à l’étranger dans le cadre d’expositions personnelles et collectives. Il compose des mosaïques monumentales pour la Maison de la Culture de Gafsa et pour le port de La Goulette.

Grand prix de la ville de Tunis en 1991, il réalise des œuvres de gravure importantes autour de livres de xylographies in-folio. Ces derniers sont produits dans son atelier de Sidi Bou Saïd : « La geste hilalienne » en 1976, « Les oiseaux de la Méditerranée »,  «Les chameaux » et « Les poissons de Tunisie ». Il reçoit le Prix National des Arts Plastiques en 1994.

Source : Les Pionniers de la peinture en Tunisie - Ministère de la Culture, Tunis.

 

Mouldi Zalila, Amm Khmayyes de Kerkennah (1917 – 2009)

Amm-Khmayyes-artist-portr-AhmedtakAu revoir... Amm Khmayyes
Parti le 11 juin 2009... Je suis incapable de dire à quel âge...
Ce que je sais, c’est que, à Kerkena, son archipel natal et son lieu de prédilection, l’air respire toujours et encore l’odeur des doigts de l’Oncle Khmayyes... ébloui par son sourire qui ne le quitte jamais, même aux moments les plus tendus ou tristes... façon de nous dire, probablement, "de toutes les façons, la vie nous commande de sourire en toutes circonstances...". Peintre, poète, sculpteur, conteur, comédien, historien, copain, rassembleur, militant... humble, jeune de cœur, pédagogue par nature, créatif, mobilisateur, penseur, combattant, intelligence perçante, humour à toute épreuve, droit, sincère, fidèle, thérapeute, maquettiste, inventeur... ouvrier...

Lire la suite...

 

Mahmoud Sehili (1931-2015)

Mahmoud-Sehili-portrait"Ma mère a éduqué mon œil et mon père a éduqué mon oreille. Si je n'avais pas été peintre, j'aurais été musicien."

Mahmoud Sehili est né à Tunis le 27 juillet 1931.

Etudes à l'Ecole des Beaux-Arts de Tunis, de 1949 à 1952
Etudes à l'Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris de 1953 à 1960
Professeur à l'Ecole des Beaux-Arts de Tunis de 1960 à 1980
Prix de la ville de Tunis en 1963
Séjour à la Cité Internationale des Arts à Paris en 1966
Cofondateur en 1975 de la Galerie IRTISSEM à Tunis et en assure la direction

 

Lire la suite...

 

Page 1 sur 10