In order to view this object you need Flash Player 9+ support!

Get Adobe Flash player
Joomla! Slideshow
Home Sidi Bou Said

GHAYA Gallery, Sidi Bou Said

Ghaya-Gallery-Sidi-Bou-lgo16 place de la gare
2026 Sidi Bou Saïd (derrière Station TGM/parking disponible)

Né au cœur du petit paradis blanc et bleu qu’est le village de Sidi Bousaid, GHAYA nouveau concept gallery édite, et met en valeur des créations originales d’artistes contemporains et de designers.

Espace laboratoire dédié aux œuvres issues de domaines artistiques variés : mobilier, objets, peintures, photographies, sculptures, GHAYA gallery, en développant son activité éditoriale, s’investit dans la production d’œuvres et d’objets d’art. Ainsi, elle invite les artistes à explorer d'autres domaines de la création, les incitant à appliquer l’art à l’objet fonctionnel, pour le transformer en œuvres uniques ou en édition limitée.

GHAYA gallery expose et représente aussi bien des artistes émergents tunisiens et étrangers que des artistes confirmés.

Lire la suite...

 

Selma Feriani Gallery, Sidi Bou Said

Selma-Feriani-Gallery-logoSelma Feriani Gallery
8 Place Sidi Hassine , 2026 Sidi Bou Saïd
+216 71 744 883
10:00 - 13:00, 16:00 - 19:45

 

 

Lire la suite...

 

Galerie Saladin - Sidi Bou Said

logo-galerie-saladin-sidi-bou-said4 habib Bourguiba, 2026 Sidi Bou Saïd, Tunisia
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
+216 28 30 81 08 / +216 55 26 41 48

Horaires : 15H-19H (Le matin sur rdv)

FB

Un nouvel espace plastique est né à Sidi Bou Saïd. Ahmed Souabni, après son retour définitif d’Europe, s’est résolu à transformer la maison de ses ancêtres en espace d’exposition. Sid’Ahmed a choisi Saladin comme nom pour la galerie. Le nom de Salaheddine Al Ayoubi, déformé par les Occidentaux et devenu Saladin, comme ils ont déformé aussi Ibn Sina en Avicene et Ibn Rochd en Averroès! et le grand Prophète Mohamed en Mahomet, bref, Salaheddine (1137-1193), le prestigieux et légendaire sultan Ayoubide, qui a réinstauré le sunnisme en Egypte en abolissant le fatimisme en  1171, et reconquis Al Qods (Jérusalem) en 1187 en battant les croisés à Hattine, a forcé le respect de ses ennemis par la dignité de son comportement, sa loyauté et sa tolérance.

source: extrait de l'article : Ali Zénaïdi à l’espace Saladin : Une lecture personnelle du patrimoine

Pour en savoir plus: GALERIE SALADIN: Une nouvelle Galerie à Sidi Bousaid
 

Galerie Hédi Turki - Sidi Bou Said

hedi-turkiGalerie Hédi Turki (ex-Galerie Municipale de Sidi Bou Said)

Samedi 9 Mars 2013, Hédi Turki, honoré à la Galerie Municipale devenue Galerie Hédi Turki.

17, Av Habib Thameur
71.272.570
Site Web

Sidi Bou Said est devenu une plate forme incontournable pour les artistes-peintres qui y ont établi leurs ateliers et y habitent le plus souvent comme Jalel Ben Abdallah, Hédi Turki, Brahim Dhahak, Mahmoud Sehili.
Les galeries d'exposition participent à l'animation : D'abord, la galerie municipale animée par le comité culturel local offre au public un choix diversifié d'artistes toutes l'année et reste un lieu d'animation pour toutes sortes d'activités culturelles.

 

 

Galerie Le Violon Bleu – Sidi Bou Said

Essia Hamdilogo le violon bleu
12 , Place Sidi Hassine - Sidi Bou Saïd
71 744 883 Fax: :71 734 436

Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Site Web

FB Page

Galerie d'Art Contemporain,  la galerie « le Violon Bleu » a été créée en Tunisie, à l’initiative d’Essia Hamdi, professeur de lettres, passionnée d’art, début 2004. Perchée sur la colline du prestigieux village de Sidi-Bou-Saïd tout en bleu et blanc, cette galerie offre une vue imprenable de Carthage et de la mer méditerranée. « Le Violon Bleu » a choisi de sélectionner des artistes confirmés et de renommée internationale. La majorité de ces artistes présentent leur collection au sein d’importantes institutions, à savoir le musée d’Art Moderne de New York et le British Museum à Londres. Cette galerie a pour emblème le violon bleu d’Arman, faisant en hommage à Yves Klein, et la porte de la galerie n’est autre qu’une unique accumulation de violons rouillés d’Arman. En 2006, la galerie commence son expansion internationale en s’installant à Londres, au cœur de l’effervescence financière et artistique. Essia Hamdi n’organise que quelques expositions par an, et alterne un peintre tunisien et un peintre étranger.

 

Page 1 sur 2

 

tagoeil

catalogue-salon-artistes-tunisiens

Kritik-d-Art


 

Facebook Fan Page TAG-TunisiArtGallerieskom-koilogo-yaka