In order to view this object you need Flash Player 9+ support!

Get Adobe Flash player
Joomla! Slideshow
Home Critik'Art & reflexions

Exposition "Dessins Contemporains" à la Galerie Ammar Farhat – Mai 2012

Zoulikha-BouebdellahExposition "Dessins Contemporains" à la Galerie Ammar Farhat – Mai 2012

Aïcha Gorgi ne pouvait pas ne pas être la première galeriste à exposer avec autant de talent la première véritable exposition d’Art Contemporain en Tunisie.  Exceptée la participation remarquée de Zoulikha Bouabdellalh, tous les artistes exposés sont tunisiens.

Lire la suite...

 

L’entretien du lundi : Rachida Triki (universitaire, philosophe et critique d’art) : «La liberté de l’artiste doit être entière»

fev2012/Rachida-TrikiPhilosophe, critique d’art, professeur à l’université de Tunis et membre de l’Association tunisienne d’esthétique et de poïétique, Rachida Triki contribue par ses recherches à mieux faire connaître l’essence de l’art et de la création. L’image, thème de prédilection dans son travail, figure dans le titre de plus d’un de ses ouvrages (L’image, Foucault, Deleuze, Lyotard , L’Image. Ce que l’on voit, ce que l’on crée). En ce moment, elle se penche sur l’art contemporain au Maghreb. Elle a beaucoup à écrire et beaucoup à dire à propos de l’art, de la liberté et de la révolution artistique. Ainsi a parlé Rachida Triki...

 

 

Lire la suite...

 

Exposition "Jusqu'au bout" du groupe "Photographes Tunisiens" : Récapitulatif de la Table Ronde ''Droit et Photographie en Tunisie'': entre textes

juillet2011/Exposition photographique collective_Jusquau boutRécapitulatif de la table ronde: Le régime juridique de la photographie en Tunisie : entre textes
Dans le cadre de l'exposition "Jusqu'au bout" organisé par le groupe "Photographes Tunisiens", une table ronde intitulée: Le régime juridique de la photographie en Tunisie : entre textes et pratique a été animé le samedi 9 Juillet par la juriste en propriété intellectuelle Emna Lajnef.

Un récapitulatif a été élaboré par Monsieur le photographe, facebookeur et bloggueur Atef Attia

Ci-joint le lien vers l'article concerné
http://wateverfits.blogspot.com/2011/07/table-ronde-autour-du-theme-droit-et.html?spref=fb

Photographiquement votre
Comité d'organisation de l'exposition "Jusqu'au bout"

Lire la suite...

 

La révolution tunisienne s’affiche sur les murs à grands renforts de graffitis

juin2011/TunisieTcollectif Ahl El KahfUn graffiti du Premier ministre actuel, Beji Caid Essebsi, devant le théâtre municipal de Tunis, signé par le collectif Ahl El Kahf. En bleu, est écrit : "Ne tombez pas amoureux du pouvoir".

Au lendemain de la révolution du 14 janvier, une vague d’art alternatif a envahi la rue en Tunisie. Au travers des graffitis qui tapissent les murs de la ville, les artistes tunisiens comptent bien se réapproprier un espace trop longtemps gouverné par la police de Ben Ali.

Lire la suite...

 

Omar Bey, un artiste tunisien qui se lâche

portrait-d-un-salop-omar-bey Après la chute du régime de censure de Ben Ali, les artistes peuvent enfin s'exprimer. Rencontre avec Omar Bey, l'auteur, entre autres, du buste de Kadhafi à la viande de porc.

Omar Bey, artiste tunisien et défenseur de l'art dans sa version plutôt underground que classique, expose en ce moment à la Soukra, au Nord de Tunis. Ses œuvres entérinent la levée de la censure en vigueur sous le régime de Ben Ali.

Tout le monde se presse devant une vitrine de verre de la galerie Kanvas. Rires amusés, moues faussement choquées, assorties de «rhooo» jouisseurs. «Je l’ai fini il y a quelques heures», lance l’artiste, Omar Bey. «Ça vous plaît?» Oui ça plaît, incontestablement. Ce buste de Kadhafi fait à partir de viande de porc (buste absolument fidèle: Ray Ban, touffes brunes bouclées sortant du chapeau, étole) a le visage strié de traces rouges sang. Le titre: Portrait d’un salop.

Lire la suite...

 

Page 4 sur 12