In order to view this object you need Flash Player 9+ support!

Get Adobe Flash player
Joomla! Slideshow
Home Critik'Art & reflexions

Place au Laboratoire Artistique de la Révolution !

mai2011/Laboratoire-artistique-de-la-Revolution-LARDans le cadre des débats initiés autour du thème « Jeunesse, Culture et Développement », le Centre culturel international de Hammamet organise une rencontre avec les membres du Laboratoire artistique de la Révolution (LAR). Cette rencontre aura lieu dimanche 9 mai à 11h à la Villa Sébastian.

Né au sein de l’Institut des Beaux-Arts de Nabeul, le LAR est une initiative des étudiants spécialisés en photographie du département « Art et Communication » de cet établissement universitaire. Présents sur tous les fronts, ces étudiants ont accompli un important travail documentaire durant les différentes étapes de la révolution tunisienne.

Lire la suite...

 

Jeux de l'art et du chaos au Printemps des arts 2011

mai2011/printemps-arts-plastiques-la-marsa2010Edito du PRINTEMPS par le professeur Houcine Tlili, historien de l'art!

Jeux de l'art et du chaos au Printemps des arts 2011

La réalité des bouleversements, aujourd'hui, dans notre pays s'ouvre sur une sorte de basculement dans le vide et dans le chaos de nos valeurs et de beaucoup de nos conceptions du monde.

Lire la suite...

 

Révolution tunisienne: «la culture n'a eu aucun rôle»

itw_karim_ben_smail

Artistes et intellectuels ont joué un rôle dans la Révolution en Tunisie.

Mais l'élite tunisienne en a-t-elle assez fait ?

Interview de Karim Ben Smaïl, éditeur de la maison tunisienne indépendante Cérès.

Une librairie dans le centre de Tunis le 7 mars 2011. REUTERS/STR New

l'auteur : Emile Rhodes

La première fois que j’ai rencontré Karim Ben Smaïl, c’était lors d’un vernissage. Je tendais mon micro à tout va, pour que l’on me parle de la Révolution et du rôle des artistes. Lui a dit «non, pas maintenant, pas ici». Je l’ai revu le lendemain dans sa maison cossue de la banlieue de Tunis. Il m’a reçu cordialement, mais avec une certaine gravité. Parce que cette Révolution, une joie immense pour le pays, est aussi, selon Karim Ben Smaïl, éditeur de la maison tunisienne indépendante Cérès, une «humiliation» terrible pour certains intellectuels, qui estiment qu’ils n’ont pas assez fait pour l’accompagner. Interview

Lire la suite...

 

Quand les fourneaux de l'art envahissent la rue en Tunisie

mai2011/manif29jan-Tunis-Arts-et-Parite-Sabiha-GribaaComment les Tunisiennes concoctent-elles en cuisine les œuvres qui conquièrent l'espace public à coups de happenings ? Une recette à la Léa-Véra Tahar !

Apparemment, le rythme des initiatives les plus variées s’accélère, pour occuper la scène politique et culturelle. Les Tunisiennes le démontraient déjà sous le protectorat. Il suffit d’évoquer la danseuse contemporaine Habiba Msika, qui dès l’apparition du mouvement artistique international d’avant-garde au début du siècle dernier, lançait ses chorégraphies chantées dans les plis d’un futur drapeau.

Lire la suite...

 

Quelle révolution pour la Jeune Génération Artiste de Tunisie ?

mai2011/fragment-de-Temoignages-2011-Miriam-TrikiLa révolution tunisienne de 2011 n'est pas prétexte mais sujet de l'oeuvre de Miriam Triki, céramiste.

Difficile d’éviter les généralités, pour parler d’un pays, d’un groupe, d’une communauté ! Les clichés ne manquent pas d’enfermer les Tunisiens dans telle mentalité vague et suspecte. Ce n’est que nommément, œuvre à l’appui, que se pourront rectifier les jugements hâtifs de ceux – autres horizons ou personnalités - qui détiennent les moyens et les médias plus ou moins discriminatoires.

Lire la suite...

 

Page 8 sur 12