In order to view this object you need Flash Player 9+ support!

Get Adobe Flash player
Joomla! Slideshow
Home Press2011/14

APPEL A CANDIDATURE EXPOSITION MAPP’ing « TUNISIE »

Mapp-Ing-Expo-Appel(L’appel s’adresse aux artistes en provenance des pays du sud, Afrique, Moyen orient et Océanie)

PRESENTATION

Dans le cadre du projet E-FEST qui se déroulera en Tunisie du 8 au 16 novembre 2014, l’association ECHOS ELECTRIK propose, avec le soutien de ses partenaires, l‘exposition MAPP’ing ou territoires transcendés, consacrée aux installations audiovisuelles, au Mapping, et à la Datavis. L’exposition aura lieu au Palais Abdellia, La Marsa.

Lire la suite...

 

Nadia Kaabi Linke, the Meinstein-Project. Public Art Project in Berlin.

Nadia-Kaabi-Linke-Meinstein-The Meinstein-Project was an interactive public art project with inhabitants of Neukoelln, a borrough of Berlin which is characterized by a high number of immigrants. The project consisting of an participatory part, “code-art” with a computer simulation and landscaping architecture was conceived by Tunisian-Russian artist Nadia Kaabi-Linke, planned by el:ch landscaping architects (Berlin, Munich), and developed and realised by an artistic team including Dutch artist Roos Versteeg, German media-artist Ralf Baecker, curator Vu Hoang, Barbara Lenz and Timo Kaabi-Linke. The stones in different colours were imported from the regions where the inhabitants of Neukoelln came from. The number of stones corresponds approximately to the number of the citizens in the Northern part of Neukoelln. For the participatory part, we worked with the citizens of Neukoelln on the matter of immigration and everyday-life focusing concepts as memory and the notion of home and origin.

Lire la suite...

 

Ouverture prochaine de la Fine Art Gallery à Djerba

Le-souk-couvert-aquarelle-660x500Vous qui habitez la douce, vous qui passez souvent par Houmet Essouk et qui vous plaigniez de pas y trouver d’endroits dédiés à l’art, nous vous présentons la Fine Art Gallery Djerba qui ouvrira ses portes le 12 mai 2014.

La créatrice de la Fine Art Gallery Djerba, Ines Ennaji, vous dira que la petite histoire est née de l'envie de rendre l'art contemporain accessible à tous, de partager des émotions et de faire découvrir la diversité des artistes Tunisiens. Pour Djerba, il s’agit surtout de réconcilier l'art contemporain, parfois trop élitiste, avec le grand public.

La F.A Gallery vous présentera surtout de la création contemporaine : de la peinture, de la photographie, de la sculpture, ou encore de l'art vidéo. Mais pour le bonheur de nombreux jeunes artistes en herbe, la galerie sera aussi un lieu d’apprentissage de différentes techniques de peinture. En effet, un peintre diplômé de l’école des beaux arts de Tunis dispensera tout au long de l’année des cours de peinture et de gravure : école tunisienne, technique Berbère et carnets de voyage permettront à tout un chacun de garder un souvenir personnel et unique de l’île.

Lire la suite...

 

Les dessous des ratures. La plastique des mots.

dessous-des-raturesA la galerie Gorgi, Imed Jemaïel expose… C’est un évènement en soi, puisque c’est la première exposition personnelle que cet enseignant de l’Ecole des beaux-arts dévoile au public, malgré un long parcours de  plasticien et d’académicien.
Dès qu’on franchit le seuil de la galerie, on est envahi par l’écrit, des œuvres de plus de deux mètres sur un mètre et demi qui nous plongent dans l’univers scriptural du peintre. Imed Jemaïel est un dévoreur de livres… Imed Jemaïel est aussi un amoureux de l’écrit et ça se voit.
La surface plane de la toile est habitée par le tracé, une écriture s’y dégage en filigrane, suivant des lignes unidirectionnelles et des paragraphes bien serrés. Un corps d’un texte intense, soigneusement transcrit par un stylo chargé d’acrylique sur toile blanche ou sépia, rappelant manuscrits et parchemins. « Les dessous des ratures », c’est la dynamique d’un mouvement, c’est aussi le hors-champ d’une pensée, le tourbillon d’un dessin originel.

Lire la suite...

 

Sana Tamzini

sana-tamzini"I love you more than you can imagine. But I have to go. Time will pass and I will return."
Jalila Hafsia, Cendre à l'aube, 1975 [1]

Having studied in Paris and Montreal, Sana Tamzini returned to Tunisia in 2003 determined to be involved in the cultural landscape of her home country. Her phenomenal energy and devotion as a cultural manager, facilitator, teacher, and curator are well known. Her artistic practice is viscerally interlinked with her militancy and active engagement in the Tunisian art world. Discreet, poetic and ephemeral in nature, her works primarily involve light installations, photography, video and performance with a profound socio-political grounding. She is devoted to working with spaces in situ, spotlighting their specificities following attentive research into the place and its past and present inhabitants or users. Tamzini's interests lie in geography, history, architecture, heritage in the widest sense of term and popular traditions.

Lire la suite...

 

Page 2 sur 209

annuaire-web-artiste-tunisien-galerie-d-art-tunisie

 

tagalerie-accueil

 

tagoeil

catalogue-salon-artistes-tunisiens

Kritik-d-Art


 

Facebook Fan Page TAG-TunisiArtGallerieskom-koilogo-yaka